Le Bénin va abriter le championnat africain de gaming

Après l’avoir autorisé en conseil des ministres du 24 novembre 2021, le Bénin annonce l’organisation de la coupe d’Afrique des jeux vidéo en juillet 2022.

(Cio Mag) – Si dans le football, les joueurs se parent de maillots, crampons et disputent les matchs sur un terrain, les gamers eux, s’outillent de manettes et d’un écran vidéo. Chaque joueur ou équipe a une interface utilisateur qui lui permet d’avoir une interaction humaine ludique avec ses challengers, et qui peut générer un retour visuel. Cette pratique compétitive est très développée en Afrique anglophone, principalement en Afrique du sud, et surtout en Europe et aux USA.

Selon le cabinet de conseil Accenture, le marché mondial vidéoludique vaut plus de de 300 milliards de dollars, de loin devant le cinéma et la musique. Une opportunité que le Bénin tient à saisir, en s’intéressant à l’e-sport. Depuis 2016, le pays ambitionne de faire du numérique, un levier de croissance économique et de développement inclusif.

Pour cela, il a mis en place un réseau de transport en fibre optique de 2 000 km pour acheminer la capacité internet apportée par l’intermédiaire de câbles sous-marins SAT-3 et ACE sur tout le territoire. De quoi faciliter l’accès à la connexion internet.

Déroulement de l’IAGC

La plateforme française spécialisée en tournois de jeux vidéo compétitifs, Nicecactus est le partenaire du Bénin pour l’organisation de l’International Africa Gaming Cup (IAGC). Elle dispose d’une plateforme technologique e-sport propriétaire, permettant aux joueurs du monde entier de participer à des tournois, de s’entraîner et de progresser sur leur jeu favori. A travers ses services, Nicecactus connecte les marques à la génération des Digital Natives, de manière immersive et authentique, en tirant parti de l’environnement du jeu vidéo. La société dispose d’une trentaine de jeux et organise près de 2000 tournois par mois.

A partir du 23 avril, se dérouleront les phases nationales. Les phases régionales auront lieu dans la même période et les meilleures équipes participeront à l’IAGC en juillet prochain, à Cotonou, au sein de Sèmè One, le premier campus d’innovation de l’agence de développement de Sèmè City. Cinq communautés béninoises participeront à la compétition autour de trois jeux vidéo. Deux autres jeux attendent d’être activés auprès des éditeurs.

Dans la catégorie « stratégie sur mobile solo », Clash royale est le jeu e-sport le plus joué au Bénin avec 18 millions de joueurs mensuels. Tekken 7 est un jeu de combat et Battle Grounds demeure l’e-sport mobile le plus regardé au monde avec plus de 1,17 milliards de téléchargements.

C’est autour de ces points et du déroulement de l’International Africa Gaming Cup que Mike Hessabi, directeur général de Nicecactus et Médard Djékété, président d’AfriGamers ont entretenu les professionnels des médias au cours d’une conférence de presse qui s’est tenue à Cotonou, le 12 avril 2022.

Michaël Tchokpodo

Michaël Tchokpodo est journaliste communiquant, grand observateur des mutations relatives aux technologies numériques et au développement durable. Correspondant au Bénin pour CIO Mag.

View All Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.