Malversation, trafics frauduleux… Judith Achidi recadre le personnel de Camtel

0
601
Siège de Camtel.

(CIO Mag) – Judith Achidi Yah Sunday, nommée directrice générale de Camtel le 14 décembre 2018 en remplacement de David Nkoto Emane, promet de donner une nouvelle image de l’entreprise, en créant une commission interne. Objectif : dresser « l’état des lieux exhaustifs »  sur les plans technique, commercial, administratif et financier afin que Camtel devienne le miroir, sinon le hub des télécoms en Afrique central. Parmi les dossiers sur la table de la nouvelle directrice générale, l’amélioration de la qualité du service, la situation administrative des employés dont certains ont été déjà remerciés à la suite des travaux des conseils de discipline.

Dans un communiqué daté du 24 janvier 2019, Judith Achidi Yah Sunday a informé le personnel que l’entreprise se sépare de 17 employés. Il est reproché à ces derniers, des détournements des valeurs de l’entreprise, des malversations financières, des trafics frauduleux sur des lignes de communication et des absences non justifiées, entre autres.

« Ces agissements inadmissibles sont constitutifs de perte de confiance avec des répercutions négatives sur l’image de la Camtel », a-t-elle argumenté.

Déjà, le 14 décembre dernier, elle avait prévenu les employés en les invitant à se conformer au règlement intérieur de l’entreprise, dont l’article 18 prescrit de « servir les intérêts de Camtel, de consacrer à son service le meilleur de lui-même, le désintéressement, l’honnêteté et l’intégrité ».

Elle a attiré l’attention de ces derniers en révélant que «  tout agent, à quelque catégorie qu’il appartienne, qui se prêtera à des actes similaires sera purement et simplement licencié sans autre forme de procès ».

Jean-Claude NOUBISSIE, Cameroun

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here