Maroc : la Banque Populaire digitalise ses moyens de paiement

0
2389

(CIO Mag) – Le groupe Banque Centrale Populaire du Maroc annonce le lancement de son service de paiement mobile « BPAY« , élargissant ainsi la portée des services financiers mobiles dans un pays où l’écosystème de paiement reste dominé par les transactions en espèces.

Lire aussi » Maroc : cash vs paiement électronique pour combien de temps?

Par le biais de sa solution « BPAY »,  la Banque Populaire vient donc contribuer à la transformation du paysage financier du Maroc. Selon InfoMédiaire, ce service permettra aux clients de réaliser des opérations de transfert d’argent de leurs comptes bancaires à leurs porte-monnaies mobiles, de transférer de l’argent de mobile à mobile ou encore d’effectuer d’autres opérations de paiement dans un environnement sécurisé.

Lire aussi » Mpay, un forum international dédié aux nouveaux usages de paiement en Afrique

Avec un taux de pénétration du mobile de 130% en 2017, une couverture étendue des réseaux des opérateurs mobiles et un taux de bancarisation de 64%, le paiement mobile devrait permettre d’offrir à la population un moyen plus pratique et plus rapide de gérer ses fonds, en termes d’accès, d’encaissements, de décaissements et de conservation. Mais voilà, on est encore loin des répercussions des atouts de l’argent mobile sur l’économie marocaine. La majorité des paiements étant toujours réalisée en espèces.

Lire aussi » Argent mobile et inclusion financière : les clés pour réussir dans une économie émergente selon McKinsey

Comment booster la circulation de l’argent mobile au Maroc mais surtout en Afrique en vue d’accroître l’inclusion financière ? Quelle stratégie de digitalisation des moyens de paiement ? Questions au centre de la deuxième édition du Mpay Forum que CIO Mag organise le 3 mai 2018 à Casablanca, en partenariat avec l’APEBI, la Fédération marocaine des technologies de l’information, des télécommunications et de l’Offshoring.

Anselme AKEKO
anselme.akeko@cio-mag.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here