Master africain en intelligence artificielle : AIMS lance les candidatures

0
1349

(CIO Mag) – La troisième admission à l’African master’s in machine intelligence (Ammi : en français Master africain en intelligence artificielle) a été lancée vendredi 21 février depuis Kigali (Rwanda) par l’Institut africain des sciences mathématiques (AIMS, Next Einstein Initiative). Objectif : offrir aux jeunes africains les plus brillants une formation de pointe en apprentissage machine grâce au partenariat avec Facebook et Google.

Le programme AMMI pour un master intensif dure un an. Il « rassemble bon nombre d’étudiants internationaux africains qui bâtissent de forts liens basés sur une académie d’excellence et la croissance intellectuelle, et qui ont le désir commun de contribuer au futur de l’apprentissage machine en Afrique », explique l’Institut africain des sciences mathématiques.

Fondateur et directeur du programme AMMI, Prof. Moustapha Cissé entend ainsi « préparer les étudiants AMMI à diriger la révolution de l’Intelligence Artificielle du continent ».

« Pour postuler, les candidats doivent : au minimum détenir une licence en mathématiques, informatique, ingénierie ou un diplôme équivalent avec une grande expérience en mathématiques, porter de l’intérêt ou avoir une expérience en intelligence artificielle/apprentissage machine, et faire preuve de leader de qualités et une attitude panafricaine », lit-on également dans la déclaration de l’AIMS.

L’institut précise par ailleurs que « la cohorte actuelle des étudiants AMMI, est répartie dans deux centres AIMS (AIMS Ghana et AIMS Rwanda) et comprend 77 étudiants en provenance de 18 nations africaines dont 32% de femmes et suit les traces des cohortes précédentes qui ont été résidants à MILA, IVADO, Vector Institute, Facebook, et bien d’autres ».

Pour de plus amples informations sur l’African master’s in machine intelligence (Ammi), rendez-vous sur le site aimsammi.org/apply

Anselme AKEKO, avec AMA

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here