RGPD : les GAFA peu disposés à appliquer les nouvelles règles de jeu

0
885

(CIO Mag) – Les grandes entreprises de la Sillicon Valley font preuve de peu d’enthousiasme pour ce qui est de la mise en oeuvre du Règlement général de protection des données entré en vigueur depuis le 25 mai dernier en Europe. A en croire le site Zdnet.fr, nombre d’entre elles comme Facebook, Microsoft ou encore Google n’hésitent pas à manipuler les utilisateurs pour les pousser à accepter la collecte de leurs données. Le média spécialisé qui cite une étude du Conseil Norvégien des Consommateurs pointent des biais de la part des acteurs comme l’activation des options de collecte par défaut, la présentatio déloyale des options relatives à la collecte des données, l’utilisation d’interface peu accessible pour désactiver les options de collecte et dernière astuce relevée par le Conseil Norvégien des Consommateurs, l’utilisation du service dans certains cas qui semble suggérer le fait que l’internaute ait accepté d’emblée la collecte de ses informations personnelles.

Ce se serait pas surprenant que l’on s’achemine vers une action en justice. Pour partager largement ce rapport et ouvrir les yeux aux différents acteurs, le CNC annonce que ces conlusions ont été envoyées aux associations européennes de protection des consommateurs et que ces dernières ont saisi leur autorité de protection des données pour voir ensuite la conduite à tenir. De toute façon, ce ne seraient pas les premières plaintes après la mise en oeuvre du nouveau Règlement général européen de protection des données. Déjà, dans la nuit du 24 au 25 mai, le Centre européen des droits numériques a avait déposé quatre plaintes contre Google (Android), Instagram, WhatsApp et Facebook respectivement auprès de la CNIL, de la DPA, en Belgique, du HmbBfDI, Hambourg et du DSB, en Autriche. Pour ce qui est de la plainte déposée en France, les plaignants reproches à Google de n’avoir pas obtenu un consentement libre de ses utilisateurs, ce qui viole le RGPD dont la position est sans équivoque à ce sujet.

Elimane

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here