Sénégal / Code des communications électroniques : l’ancien ministre des télécoms, Moustapha Guirassy, regrette un projet « néfaste »

0
282

(CIO Mag) – Le projet de loi portant nouveau code des communcations électroniques du Sénégal adopté mercredi dernier à l’Assemblée nationale n’en finit pas de susciter des réactions. Après la sortie de Cheikh Bamba Dièye, ancien ministre des télécommunications et la réponse du DG de l’ARTP, Abdou Karim Sall, voici qu’au autre acteur du secteur fait entendre son point de vue. Il s’agit de Moustapha Guirassy, ancien ministre – lui aussi – de la communication, des télécommunications et des TIC, mais sous Abdoulaye Wade.

« Le projet de loi portant sur les restrictions sur les réseaux sociaux est indigne d’un pays démocratique », attaque d’emblée le candidat déclaré à la prochaine élection présidentielle. « C’est un projet malencontreux, néfaste et indigne », poursuit Monsieur Guirassy, qui limite l’accès à internet pourtant  reconnu comme « un droit de l’homme », « indispensable pour rendre possible et effectif l’exercice de beaucoup d’autres droits humains ». Dans une interview reprise sur son profil LinkedIn, le fondateur de l’Institut Africain de Management (IAM) évoque une « question qui me tient particulièrement à coeur ».

Elimane, Dakar

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here