Sénégal : la division spéciale de la cyber sécurité met fin aux activités de 10 individus pour arnaque sur le net

0
867

(CIO Mag) – Comme si c’était un film. Pourtant une réalité. L’affaire dite « Dash plan fait le tour de la toile et a suscite autant de débat à Dakar.Il s’agit  d’un groupe d’individus  composé de footballeurs, de restaurateurs d’étudiants. La division spéciale de la cyber sécurité  qui a mis fin aux activités de ces cybercriminels face à la presse a expliqué le préjudice subi par des citoyens.

Plus de 200 millions de francs CFA ont été soutirés á des citoyens selon le Docteur Papa Gueye, commissaire de police et chef de la Division spéciale de cyber-sécurité. « Les malfaiteurs avaient créé des groupes sur des réseaux sociaux. Ils collectaient les données personnelles de jeunes filles qu’ils présentaient comme étant de mœurs légères. Ces filles subissaient des chantages. Souvent ils leur proposaient une partie intime. Ils  leur demandaient également de l’argent si elles que leurs données soient retirées », a fait savoir le commissaire Gueye.

Les dix personnes arrêtées dans l’affaire vont être jugées au Tribunal de grande instance de Dakar dans quelques jours pour collectes et diffusion à travers Internet et les réseaux sociaux de données à caractère personnel, d’atteinte à l’image, à la dignité et à la réputation.

Le modus operandi de ces cybercriminels

« Ils usaient de divers procédés pour parvenir à soutirer d’importantes sommes d’argent. La plupart  des victimes ont eu la malchance de croire aux histoires qu’ils racontaient. Ils font croire aux victimes un gain de lots suite à un tirage au sort, si ce ne sont des menaces de suspension de la ligne téléphonique de la victime si elle n’exécute pas les ordres des arnaqueurs.

Joe Marone, Dakar

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here