Sénégal : l’ADIE propose ses outils de télétravail à l’Administration

0
885
Le président Macky Sall (à droite) avec Cheick Bakhoum, le directeur général de l’ADIE-Archives

(CIO Mag) – L’ADIE, l’Agence de l’informatique de l’Etat du Sénégal propose ses outils de télétravail à l’Administration pour freiner la contamination du coronavirus (Covid-19). Dans une note dont CIO Mag a reçu copie, l’institution explique que les technologies de l’information et de la communication offrent aujourd’hui d’énormes possibilités pour connecter les personnes et leur permettre de consolider ce lien social ou professionnel sans risquer leur santé. Les utiliser, « dans ce contexte marqué par l’apparition de plusieurs cas de coronavirus », permettra de réduire la propagation de la maladie.

« D’ailleurs, cette velléité est de plus en plus accrue, surtout après les premières mesures prises par le Président de la République concernant la fermeture des écoles, lycées et universités pour trois semaines », argumente l’ADIE.

Des prérequis au télétravail

L’Agence de l’informatique du Sénégal se montre tout de même prudente : « Si le télétravail est aujourd’hui fortement d’actualité avec le Covid-19, il n’en demeure pas moins qu’il faut des prérequis pour pouvoir le mettre en pratique. Il s’agit essentiellement d’aspects réglementaires, mais surtout technologiques », dit-elle.

Parmi les outils ayant pour socle l’intranet administratif, l’ADIE cite le système de vidéo-conférence, permettant de faire des réunions à distance ; la plateforme collaborative OPTICA qui, à partir d’un portail personnalisé, facilite le partage des données et permet au manager d’avoir une visibilité 360° sur la progression du travail des agents ; et la messagerie électronique pour une communication gratuite en mode audio et vidéo, ainsi que l’administration et la réservation des différentes ressources partagées.

Des procédures dématérialisées déjà en ligne

Les outils de télétravail de l’Agence de l’informatique de l’Etat complètent la vingtaine de procédures dématérialisées et déjà mises en ligne par ses soins. Y compris la demande de l’autorisation de construire. « D’autres plateformes permettent également aux agents de l’Administration de faire leur travail en ligne : la plateforme de la fonction publique dans le cadre du fichier unifié des données du personnel de l’Etat ou encore le Système de Gestion Electronique du Courrier (SyGEC) », ajoute l’ADIE.

Anselme AKEKO

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here