Sénégal : l’ASUTIC appelle à une citoyenneté numérique responsable pour préserver la liberté d’expression en ligne en période électorale

0
421
Ndiaga Gueye . DR

(Cio Mag) – Cette sortie de l’association sénégalaise des utilisateurs des TIC (Asutic) intervient au lendemain de la publication de la liste des candidats à la présidentielle du 24 février 2019 au Sénégal. Selon l’Asutic, cette élection se fera forcément avec les réseaux sociaux qui vont jouer un rôle non négligeable.

Quels sont les enjeux ? 

L’Asutic, trouve que ces enjeux sont énormes. « Depuis quelques années l’on assiste à l’avènement d’une transformation sociale et politique au Sénégal portée notamment par un engagement des citoyens, en particulier des jeunes, à participer à la vie démocratique et inverser la trajectoire politique de ce pays ».

« Cet engagement citoyen intervient dans un environnement de transformation de la société sénégalaise liée à l’utilisation de plus en plus accrue de l’internet et surtout des réseaux sociaux avec la volonté d’apporter des nouvelles visions et des idées à la sphère politique. C’est la citoyenneté à l’ère du numérique c’est-à-dire la capacité à participer à la société en ligne », renseigne un communiqué de l’asutic.

Le même document indique : « il existe un engouement des citoyens autour du numérique au Sénégal. Il y a encore de nombreux défis à relever. L’accès inégal des citoyens, l’inaccessibilité des populations de certaines parties du pays, notamment les zones rurales mais surtout la non appropriation sont des freins à l’avènement d’un espace public numérique où l’engagement citoyen peut apporter de la clarté et de la qualité au débat démocratique ».

L’association sénégalaise des utilisateurs des TIC qui mesure la portée de l’usage des réseaux sociaux en particulier Facebook ou WhatsApp est d’avis qu’il peut y avoir quelques dérives comme la propagation de rumeurs ou de désinformation sous couvert d’anonymat ou de fausses identités.

« De nombreux défis restent liés à l’utilisation des réseaux sociaux surtout Facebook qui est de loin le premier réseau social utilisé par les sénégalais ».

L’organisation dirigée par l’expert Ndiaga Gueye appelle à une utilisation responsable surtout dans un contexte de préparation de la présidentielle. « Cette période électorale doit nécessairement s’accompagner d’une sensibilisation des citoyens aux enjeux de la société numérique et de la participation citoyenne ».

L’ASUTIC annonce la tenue prochaine d’un atelier de réflexion et de partage sur la gestion de contenus sur les réseaux sociaux pour une citoyenneté numérique responsable. La rencontre va  aborder la problématique de la citoyenneté en ligne en perspectives de la prochaine élection présidentielle ; afin d’identifier les actions que les acteurs­­ institutionnels, la société civile, la presse, les bloggeurs activistes et les­ grandes­ entreprises­ telles­ que Facebook peuvent mener pour assurer une bonne compréhension et une meilleure connaissance des outils disponibles afin que les citoyens parviennent à utiliser de façon responsable les réseaux sociaux et particulièrement Facebook.

Joe Marone, Dakar

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here