Sénégal : le commerce électronique, « une réalité incontournable »

0
350
Alioune Sarr, ministre du commerce du Sénégal.

(CIO Mag) – « Le commerce électrique est une réalité incontournable au Sénégal ». Telle est la conviction du ministre du Commerce, Alioune Sarr. Cet ingénieur en Informatique de gestion et titulaire d’un MBA en Administration des entreprises a laissé entendre, mardi à Dakar, que cette autre voie pour vendre est « un immense potentiel » pour les petites et moyennes entreprises (PME) des pays en développement. M. Sarr prenait part au lancement des conférences « Les mardis du numérique ».

« Les mardis du numérique », une initiative qui selon le promoteur est de « susciter de nouvelles vocations et un nouvel intérêt sur la chose numérique, pour des acteurs qui ne se sentaient jusque-là pas concernés par le commerce électronique et d’autres aspects de l’économie numérique », a expliqué Ibrahima Nour Eddine Diagne. Il dirige l’African Performance Institute, qui a lancé cette série de conférences.

Pour rappel, en 2015, le commerce en ligne a généré dans le monde un chiffre d’affaires de près de 25.000 milliards de dollars. « Au Sénégal, les possibilités et les opportunités sont nombreuses dans le secteur », constate le ministre du commerce, qui reconnait cependant que des efforts doivent être fournis pour améliorer l’accès aux technologies de l’information et de la communication, pour mieux exploiter le « potentiel numérique ».

Poursuivant son argumentaire, le patron du département du commerce estime que le Sénégal a besoin d’une « véritable politique » de commerce électronique, une politique « consciente des obstacles à surmonter, notamment le faible taux de bancarisation, l’insuffisance des moyens logistiques nécessaires pour mener une transaction ».

Joe Marone, Dakar

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here