Sénégal: le conseil national de régulation de l’audiovisuel note des manquements dans le contenu des télévisons et radios

  • 23 mai 2017
  • 0
  • 231 Vues

Le Collège des conseillers du Conseil national de régulation de l’audiovisuel (CNRA) du Sénégal, dans son avis du premier trimestre de 2017, note beaucoup de manquements dans le travail des médias. Le CNRA appelle d’ailleurs les radios et télévisions au respect des règles de l’éthique et de la déontologie, à la protection du jeune public, au pluralisme, à la diversité…

« Concernant l’éthique et la déontologie, plusieurs manquements ont été relevés, au cours de ce 1er trimestre de l’année 2017. Il s’agit notamment du non-respect de la vie privée, de l’honneur et de l’intégrité de la personne humaine… l’évocation de thèmes graves, difficiles et sensibles comme le viol et l’infanticide, sans précautions ni compassion, d’incitation à des pratiques ou comportements délinquants ou inciviques, de non-respect de la présomption d’innocence », rapporte le communiqué du CNRA.

Des dysfonctionnements ont été également notés dans le traitement de l’information qui touche l’enfance et  l’adolescence. Le rapport révèle la programmation à des heures indues de contenus à caractère violent et/ou inapproprié, sans signalétique et l’évocation de la drogue, du suicide, de l’inceste, de la violence conjugale, de la violence envers les enfants, les infanticides, les meurtres et actes sexuels.

Fausse publicité

Des dysfonctionnements et manquements ont été aussi relevés concernant la publicité. D’après l’avis rendu public, ces manquements sont relatifs à une non-conformité aux exigences de vérité, de décence, de respect de la personne humaine et de sauvegarde de la santé des populations. Il s’agit, par exemple, de la persistance de la publicité mensongère qui, au profit de soi-disant guérisseurs, de professionnels de la voyance, viole la loi n° 83-20 du 28 janvier 1983 relative à la publicité. Et de la persistance de la publicité incitant à l’usage de produits destinés à la dépigmentation

Les recommandations

Le Conseil national de régulation de l’audiovisuel demande aux radios et télévisions d’observer strictement les règles d’éthique et de déontologie dans le traitement de l’information. Concernant les revues de presse, le CNRA insiste sur le respect strict des institutions de la République. Il invite à respecter une présentation honnête, impartiale et objective des questions et sujets traités et assurer l’expression des différents points de vue et d’arrêter surtout la diffusion de scènes de violence aux heures de grande écoute.
 Joe Marone, Dakar