Sénégal : ouverture ce matin du Forum Paix et Sécurité en Afrique avec un zoom sur la cybercriminalité

0
516
Macky Sall, président de la République du Sénégal

(CIO Mag) – Organisé par le ministère des affaires étrangères du Sénégal, le forum international Paix et Sécurité promet cette année de mobiliser 500 participants. La 5e édition entend mettre la problématique des droits humains au centre des débats. Comment assurer l’impératif de justice et de sécurité sans porter atteinte, pour autant, aux individus ? C’est la question centrale qui interpelle chefs d’Etat et de gouvernements, autorités militaires, écoles de défense et de sécurité, experts internationaux, écoles de défense.

Mais la crème de la défense qui s’est donné rendez-vous lundi et mardi dans la capitale sénégalaise est consciente que le terrain de la cybercriminalité – au programme encore de la 5e édition – s’est maintenu élargi à la Toile. Et en ce qui concerne le front internet, un atelier spécial est prévu sur « le cyberespace et la prévention de l’extrémisme violent et de la criminalité organisée ».

Le forum 2018 axé sur le thème « Paix et sécurité en Afrique : enjeux de développement et de stabilité durables » se déroule « dans un contexte de globalisation des défis sécuritaires qui impose la recherche de solutions tendant à conforter le lien entre sécurité, paix et développement dans une perspective de durabilité », comme le font remarquer les organisateurs. Cette année, le « réseau informel d’échanges entre experts pour la sécurité, la paix et le développement durables en Afrique » va s’intéresser particulièrement au lien « entre la sécurité et les impératifs de justice, de respect des droits et libertés, pour une meilleure protection des civils dans les situations de conflit et le rapport des questions sécuritaires au développement durables ».

Déjà, le directeur du Centre des hautes études de défense et de sécurité avait indiqué les grandes lignes lors de sa conférence de presse préparatoire à l’événement qui va ouvrir en présence du Chef de l’Etat sénégalais (photo) au Centre international de conférence Abdou Diouf de Diamniadio. Pour la clôture aussi, c’est un officiel sénégalais qui se charge de présider les travaux. Il s’agit du Premier ministre, Mohammad Boun Abdallah Dionne.

Elimane, Dakar

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here