Sénégal/Modernisation de l’administration : le DG de l’ADIE en phase avec le Chef de l’Etat

0
364
Cheikh Bakhoum, directeur général de ADIE

(CIO Mag) – En promettant mardi 2 avril 2019 qu’il engagerait des « réformes en profondeur, visant à simplifier et rationaliser nos structures, réformer nos textes là où c’est nécessaire, et dématérialiser davantage nos procédures et formalités administratives », le Chef de l’Etat du Sénégal, qui vient de prêter serment pour son dernier mandat à la tête du pays, a fait preuve d’une grande détermination quant à la modernisation de l’administration.

C’est en substance la réaction du directeur général de l’Agence de l’informatique de l’Etat (ADIE) dont la mission est de concrétiser la politique informatique du gouvernement. Invité de la radio dakaroise, Iradio, Cheikh Bakhoum, s’est réjoui du fait qu’il « est fort heureux que le président Macky Sall puisse donner, en termes de priorités pour son gouvernement, le fait que nous devons accélérer nos projets ». Pour le successeur de Khassimou Wone aux commandes de l’agence en question, « aujourd’hui, la solution, c’est véritablement de dématérialiser les procédures administratives, c’est d’aller vite ».

A l’en croire, « grâce à cette dématérialisation, nous pouvons être beaucoup plus transparents dans nos procédures et aller beaucoup plus vite en matière de délivrance de services publics ». Monsieur Bakhoum, visiblement très fier du travail abattu par l’ADIE en l’espace de quelques années, révèle que « plus de cent procédures ont été dématérialisées et dans beaucoup de secteurs, que ce soient avec le ministère de l’éducation nationale, mais également, avec la santé, le ministère des infrastructures, etc) avec un renforcement de « la plateforme de dématérialisation » qui fait que « à chaque fois qu’une administration nous demande de dématérialiser une procédure, cela prend moins de temps ».

Un autre chantier qui a fait beaucoup de résultats, la digitalisation des actes d’état civil. L’informaticien en chef du gouvernement annonce que l’ADIE travaille avec la direction de l’état civil depuis 10 ans. Et à l’heure du bilan, « une centaine de centres d’état civil ont été modernisés » avec « quinze millions d’actes d’état civil qui ont été numérisés », indique encore l’ingénieur en informatique, ancien chef de la cellule informatique de la présidence de la République où il a également assuré une fonction de conseiller technique auprès du Chef de l’Etat.

Elimane, Dakar

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here