SITIC BAMA pour booster le développement numérique du continent Africain

0
3698

L’être humain d’aujourd’hui ne ressemble plus à celui ayant apparaît il y a environ 50.000 ans. Ce dernier a subi plusieurs mutations avec l’avènement de l’internet et l’émergence de plusieurs technologies d’information et de communication. Son mode de vie, son comportement et même ses repères ont changé pour s’adapter à l’évolution de ce nouveau monde numérique.

Le Smartphone est l’un des technologies majeures qui a induit à la transformation de l’environnement professionnel et personnel de l’être humain. A l’origine, la première génération d’assistants numériques visait simplement à optimiser la récupération d’informations basiques telles que la consultation des mails, la messagerie instantanée, la navigation internet, le calendrier et la météorologie. Mais, aujourd’hui, cet équipement a pris plus de place dans le monde professionnel pour conquérir de nouveaux domaines afin d’assurer de nouvelles tâches dont nous citons :

  • Inclusion sociale : la téléphonie mobile améliore l’inclusion sociale et économique et offre de nouveaux horizons aux consommateurs
  • M-commerce pour commander et/ou acheter en ligne des produits, des services, …
  • M-banking pour réaliser des transactions bancaires à distance tel que payer une facture,

Chiffres clé pour bâtir une stratégie business autour du mobile

Internet est devenu indispensable pour l’homme et pour l’entreprise. Le dernier rapport digital annuel édité par Hootsuite et WeAreSocail consacré à l’utilisation d’Internet, du mobile et des réseaux social dans le monde (wearesocial.com) dévoile des chiffres récents montrent que :
sur les 7,7 milliards d’humains sur Terre en 2019, 4,437 milliards utilisent Internet (soit 58 % d’entre eux).

  • les utilisateurs dans le monde passent en moyenne 6h42 sur Internet (à la tête, on trouve les Philippins passent 10 heures en ligne chaque jour).
  • En un an, le nombre d’utilisateurs du web s’est accru de 9,1 %, tandis que la population mondiale n’a progressé que de 1,1 %.

Smartphone : l’usage des smartphones dans le monde a enregistré une évolution remarquable :
Sur les 7,7 milliards d’humains sur Terre en 2019, 5,1 milliards possèdent un téléphone mobile ;

  • L’être humain passe plus de temps connecté sur son Smartphone 3 h 14 contre 3 h 28 sur son ordinateur.
Figure 1 : le Numérique dans le monde (source : wearesocial.com)

Ces chiffres clés affirment un avenir fructueux du secteur du mobile sur lesquelles on peut bâtir une stratégie de développement business.

La technologie 5G, l’avènement de cette cinquième génération de standards pour la téléphonie mobile qui sera déployée à l’horizon de 2020 et qui permettra d’avoir des débits de télécommunication mobile de plusieurs gigabits de données par seconde (soit 100 fois plus rapide que la 4G) accentue aussi cette confiance dans ce secteur. De nombreux acteurs voient là un marché émergent avec de nouvelles opportunités de business qui seront offertes pour développer de nouveaux produits et services innovants.

Le marché de développement des applications mobile :

Les applications mobiles sont une composante principale de l’écosystème de la téléphonie mobile. Aujourd’hui, un Smartphone est utilisé beaucoup plus pour exécuter une application que pour faire des appels téléphoniques.

Le développement d’applications s’ouvre de plus en plus à de nouveau domaine tel que :

  • L’IdO (Internet des Objets) pour contrôler à distance différents appareils à l’aide d’un Smartphone. D’ici à 2020, il y aura probablement plus de 26 milliards d’appareils connectés qui seront majoritairement commandés par un smartphone.
  • La Réalité Augmentée (RA) et la Réalité Virtuelle (VR) pour développer le marché de l’industrie du divertissement et des jeux.
  • L’eSanté : les nouvelles applications de santé ne se limitent plus à compter le nombre de pas qu’on faire ou à mesurer le rythme cardiaque. Elles peuvent aider à gérer la maladie ou superviser un problème de santé à l’aide d’un smartphone.

Le marché des applications mobiles enregistre une progression à un rythme supérieur à 20% depuis plusieurs années. Selon les prévisions du cabinet App Annie, spécialisé dans l’édition des solutions d’analyse des données des applications mobiles, le chiffre d’affaires global des applications mobiles devrait s’élever de 81 milliards de dollars à 139 milliards de dollars d’ici 2021, soit une hausse de 71% par rapport à l’année 2017.

BAMA pour booster le développement du numérique en Afrique

L’écosystème de la téléphonie mobile est un accélérateur de croissance et de développement économique d’un continent. L’Afrique est la région du monde qui a le plus à gagner de la révolution numérique. Les nouvelles technologies peuvent en effet permettre aux pays africains de s’affranchir du processus de développement traditionnel pour sauter des étapes et accélérer leur croissance économique, mais aussi de gérer leurs ressources plus efficacement et d’étendre l’accès aux services essentiels même aux populations les plus vulnérables.

L’événement BAMA « Best Africain Mobile Application » se présente comme un catalyseur pour booster le développement du numérique en Afrique. C’est une compétition qui est destinée aux étudiants des universités publiques et privées du continent Africain pour le choix de la meilleure application développée sur le mobile et qui se déroule dans le cadre du salon international SITIC AFRICA (siticafrica.com). Elle vise à :

  • Stimuler l’état d’esprit créatif chez l’étudiant Africain.
  • Emerger de nouvelles idées novatrices.
  • Développer chez lui l’esprit de l’entreprenariat.
  • Et booster le secteur du développement des applications mobiles en Afrique.

SITIC BAMA2019 ?

Cette 2ème édition est organisée par deux comités, un comité d’organisation présidé par Mr Chaker Essid, Maître Assistant en Télécommunications. Faculté des sciences de Tunis, et un comité de Jury présidé par Mr Imed HANANA, Directeur Système d’Information à SCET-TUNISIE.

L’annonce de cette nouvelle édition de SITIC BAMA sur les réseaux sociaux a connu une envergure plus importante par rapport à l’édition précédente en Tunisie et à l’échelle Africain. Trois pays Africains sont présentés, le Gabon, le Bénin et le Sénégal.

Le nombre des équipes qui se sont inscrites en ligne sur le site web de cette compétition a presque triplé passant de 11 équipes à 38. De même, le nombre de projets entrant à la compétition a triplé passant de 6 projets à 19 dont 5 projets sont proposés par des équipes d’universités de l’Afrique Sub-sahariennes qui sont le Gabon avec deux équipes de la même université …, le Bénin avec une seule équipe de l’université … et le Sénégal avec une seule équipe de l’université …

Les projets d’applications mobiles à présenter par les équipes portent sur les secteurs suivants : Tourisme, Trade, Santé, E-commerce, Finance, Education, Culture et Industrie4.0.

Figure2 : Liste des équipes par université et par Pays ayant réussi à passer au 2ème tour.

La cérémonie de remise de trophées de SITIC BAMA2019 aura lieu mercredi 19 juin 2019 entre 15h00 et 17h00. Cette cérémonie sera rehaussée par la présence de Monsieur Slim Khalbous, ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, en présence de plusieurs hautes personnalités : ambassadeurs des pays Africain (Sénégal ; Gabon ; Bénin), DGA de la Banque Africaine de Développement, … et plusieurs autres invités tels que les directeurs généraux des universités ayant participé à cette compétition.

Figure3 : Les trois équipes finalistes accompagnées d’Imed Hanana, président du comité technique, Khalil Lamiri, secrétaire d’Etat à la Recherche scientifique, Hichem Besbes, ex. président de l’Instance Nationale des Télécommunications et Sofiene Chérif, directeur de l’université Sup’Com.

Rédigé par

Imed HANANA,
Président de Jury SITIC BAMA
CIO SCET-TUNISIE

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here