SMEG adopte Sage ERP X3 V7 et fait des émules

Crée il y a 120 ans, la SMEG assure la fourniture et la distribution d’énergie sur le territoire de la Principauté de Monaco. Dans une démarche de modernisation et de mutualisation de son système d’information- devenu obsolète- la SMEG a entrepris, il y a un an, un processus de transformation en vue d’harmoniser l’ensemble de son système intégrant aussi celui de sa filiale SMA, spécialisés dans la vidange, le curage et l’assainissement. La DSI porte ainsi son choix sur le nouveau progiciel de Sage dénommé Sage ERP X3 V7.

S’il existe un domaine dans lequel la SMEG (Société Monégasque d’Electricité et de Gaz) souhaite bien continuer à garder son autonomie de gestion vis-à-vis de sa maison mère, c’est bien dans l’informatique. Une autonomie qu’elle entend bien conserver par le choix des meilleurs outils de gestion. C’est cette démarche qui a amené la DSI de la SMEG à procéder, en avril 2013, à la refonte complète de son système d’information. Arrivé en fin de maintenance, un grand nombre des outils de pilotage encore exploitée à la SMEG et à la SMA (Société monégasque d’assainissement) à la fois était vieillissant et hétérogène. Un système disparate composé d’une juxtaposition de solutions de types AS400 d’IBM et plusieurs autres progiciels de gestion devenus obsolètes. « A l’issu d’un audit, nous avons mis en place un schéma directeur et un appel d’offres est lancé », explique Jean-Charles HARLE, DSI de la SMEG. Plusieurs acteurs clés du marché ont répondu à cet appel d’offres. In fine, c’est l’offre de Sage qui a été retenue. « Cette offre nous a paru plus adaptée aux besoins fonctionnels de notre entreprise et à l’ergonomie de notre projet SI», explique Jean-Charles HARLE.

Coût du projet : 700 K€

De plus, le paramétrage et le déploiement du progiciel de Sage étaient n’étaient pas d’une grande complexité et cadrait avec notre budget. Le montant global de la solution de Sage se chiffre à 700 K€ et englobe à la fois le coût de la licence, l’implémentation et la maintenance, l’achat de matériel etc…
Durant les deux premières années ans, le périmètre fonctionnel couvrira la comptabilité, la gestion des immobilisations, la gestion des stocks, les achats, les ventes… « Nous avions principalement trois objectifs qui consistaient d’abord à moderniser le système ensuite remplacer l’existant par des outils qui apportent des leviers de productivité et enfin, mettre à la disposition des métiers, un outil performant et robuste offrant surtout le mobilité et la simplicité d’usage », explique Jean-Charles HARLE. Après deux mois de tests, le déploiement devrait démarrer au mois à partir du mois de juin 2013 avec la mise en place de la version 7 en ligne de mire. A cette période, la version 7 n’était pas encore disponible sur le marché. Il a fallu attendre le mois de septembre pour entamer une phase de découverte. Puis, il s‘en est suivi le processus de conception générale achevé en décembre 2013. Depuis, le début de l’année, la DSI a entrepris la phase de conception détaillée. « Aujourd’hui, nous sommes à cheval sur la partie paramétrage et comptons démarrer la phase de test et de recette dès le mois de juin », se réjouit Jean-Charles HARLE. Un choix judicieux si bien que la filiale monégasque de GDF/Suez fait depuis des émules au sein du groupe comme au Portugal, à Singapour etc… « GDF/Suez ne pouvait pas étendre sa solution SAP à l’ensemble de ses filiales qui ont de tailles intermédiaires. Il fallait trouver un autre progiciel adapté qui offre la souplesse et les performances habituelles. Sage ERP X3 V7 va naturellement imposé », explique Jean-Charles HARLE. A partir du mois d’octobre, la DSI de la SMEG espère couvrir les différentes directions métier. A terme, la quasi-totalité des 400 salariés des entreprises (SMEG et SMA) auront accès au portail. Avec l’agrément des utilisateurs lesquels ont été largement associé dans le processus de choix et de négociation.

Encadré

Chiffres clés

CA en 2012
SMEG : 60 millions d’euros
SMA (61,05 % du capital détenu par la SMEG) : 25 millions d’euros
64 % du capital de SMA, détenu par GDF SUEZ et 20% par l’Etat Monégasque
400 collaborateurs dont 235 chez SMA
Budget d’investissement pour Sage ERP X3 V7 : 700 K€

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *