Sommet africain de l’internet : plus de 300 participants attendus par le Sénégal

1
795

(CIO Mag) – Le Sénégal est dans la phase active des préparatifs du Sommet africain de l’internet « Africa Internet Sommit » (AIS). Maître d’œuvre de cette rencontre, le ministère sénégalais des Télécommunications et des Postes en collaboration avec Afrinic, l’ARTP, entre autres organisations. L’AIS est prévu du 29 avril au 11 mai 2018, rapporte le Ministre Baldé à la presse.

Le premier ministre Boun Abdalah Dionne va présider l’ouverture de ce sommet. Cette rencontre à laquelle, plus de 300 participants vont prendre part se tient dans la capitale sénégalaise durant deux semaines. Selon le Directeur Général de l’ARTP Abdou Karim Sall, « au niveau local, plus de 70 institutions sénégalaises prendront part au sommet avec des panels et ateliers sur les réseaux, Télécommunications, Point d’échanges internet ».

L’AIS est un sommet annuel composé de séminaires, d’ateliers, de tutoriels, de sessions de conférences, de sessions, et d’autres forums pour le partage des connaissances des TIC. Ce rendez-vous africain de l’internet va aborder surtout les questions de la technologie des objets connectés et l’adressage des IP, de la gestion des noms de domaine. Le ministère des Postes et des Télécommunications rassure sur le plan organisationnel. Beaucoup d’experts africains, spécialistes de l’internet et autres acteurs sont attendus à cette rencontre.

Dans l’univers du sommet

L’AIS (Sommet Africain de l’Internet) est une conférence régionale sur l’Internet et ses développements. L’événement regroupe les organisations qui s’activent dans la coordination de l’Internet. On peut citer entre autres « AFRINIC, AfTLD, AfNOG. Les opérateurs satellites, télécoms et GSM,les gouvernements, les régulateurs ».

« D’autres acteurs évoluant dans l’éducation et la recherche, les IXPs, les linguistes pour la partie langues africaines et développement de contenus, les registrars et les acteurs des noms de domaines génériques, les contributeurs internationaux tels ICANN, ISOC, les RIRs et les IXPs », participent.

Les organisateurs rappellent que le concept de l’AIS a été lancé en Gambie en 2012 et la première édition a eu lieu en Zambie, en juin 2013; la deuxième en juin 2014 à Djibouti.

L’AIS constitue l’événement qui combine des conférences, formations et réseautage sur le sujet du développement de l’Internet en Afrique. Il se tient chaque année et rassemble des experts africains et internationaux du secteur des nouvelles technologies des informations et communications ainsi que des utilisateurs des services Internet.

Joe Marone

1 commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here