Le sommet mondial des télécoms en Corée du Sud s’est achevé ce jeudi

Le SG de l'IUT, Houlin Zhao ( 3e en partant de la gauche ), portant un toast lors de la cérémonie de clôture

(Cio Mag) – L’édition 2017 de l’ITU Telecom World vient de prendre fin à Busan, en Corée du Sud. Pendant quatre jours, la crème du secteur s’était donné rendez-vous dans la deuxième plus grande ville de la Corée pour échanger sur les principales questions qui agitent les télécommunications dans le monde. Il a surtout été question des changements que pourraient générer l’innovation technologique. Et de ce point de vue là, la 5 G suscite beaucoup d’espoir et même si elle est encore un luxe pour nombre de pays dans le monde. Ici, elle sera lancée, on le sait, dès l’année prochaine, à l’occasion des jeux olympiques quoique l’exploitation ne se fera qu’à partir de 2020.

Les pays africains se sont encore bien illustrés

C’est le cas du Nigéria dont les performances en matière d’innovation ne se démontrent plus. Le Sénégal, de son côté, s’est vu décerner, à travers l’Autorité de régulation des télécommunications et des postes ( ARTP ), un award en guise de reconnaissance de ses efforts pour la promotion de l’innovation à fort impact sur le vécu des populations. Ce n’est pas tout puisque la délégation sénégalaise repart aussi avec un certificat d’appréciation délivré par le secrétaire général de l’UIT, le Chinois Houlin Zhao, pour encourager le développement des télécommunications dans le pays. La délégation a une nouvelle fois saisie cette opportunité pour intensifier le lobbying autour de sa candidature au conseil.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here