Tebogo Mokwena, figure de proue de l’émancipation des femmes africaines  

Elle fait partie de cette jeunesse qui a décidé d’être le porte-étendard de l’Afrique dans le monde. Fondatrice de la start-up Akiba Digital, Tebogo Mokwena est une entrepreneure sud-africaine, qui s’est donné pour mission de résoudre les problèmes de la société africaine par l’innovation technologique.  

(Cio Mag) – À 27 ans, Tebogo Mokwena est la PDG d’Akiba Digital, une plateforme qui utilise l’IA et l’analyse des données pour aider les PME à accéder à de meilleurs financements auprès des bailleurs de fonds. « Mon rôle, aujourd’hui, en tant que femme entrepreneure africaine, avec une expertise en génie logiciel, est d’utiliser la technologie pour créer des expériences qui améliorent fondamentalement la vie des Africains ».  

La société, fondée en 2018, a récemment obtenu plus d’un million de dollars de financement. Cet exploit, Tebogo le doit, en partie, à son expertise acquise chez McKinsey.  

Très vite, la PDG d’Akiba Digital s’est découvert un esprit entrepreneurial. Elle a créé, en 2015, Pach-it, une start-up axée dans le développement d’applications web et mobiles. C’est à partir de là qu’est née Funda Nathi, une plateforme éducative destinée aux étudiants défavorisés.   

En réalité, cette passion pour la technologie et la résolution de problèmes sociétaux transparaissait déjà dans son cursus universitaire. Tebogo Mokwena est en effet  titulaire d’une triple Licence en Informatique, en Génétique et en Biochimie, obtenue conjointement à l’Université du Cap et à l’université de Californie.  

Fervente promotrice de l’autonomisation des femmes, Tebogo Mokwena espère contribuer à la création de start-up technologiques à leadership féminin, pour résoudre les problèmes de société.  « Nous avons besoin d’un plus grand nombre de jeunes femmes dans le domaine de la technologie, pour créer et construire de nouveaux projets. Et pour repousser les limites ».  

Junie Maffock 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.