TIC : le Cameroun, un pays numérique à l’horizon 2020

0
1700
Minette Libom Li Likeng, ministre des Postes et Télécommunications du Cameroun.

(CIO Mag) – Le 20 janvier 2017, lors de la réunion des services centraux et déconcentrées du ministère des postes et télécommunications, l’une des priorités est de faire du Cameroun, un pays numérique à l’l’horizon 20120. Madame le ministre Minette Libom Li Likeng a déclaré que tout sera mis en œuvre avec un accent particulier pour encadrer la jeunesse, les startups pour que leurs idées se transforment en entreprise numérique. « Le problème du Cameroun, constate le ministre, réside essentiellement dans son incapacité à faire grandir ses entreprises numériques, à transformer ses startups en leaders mondiaux, alors même que notre pays regorge de talents et de créativité, et dispose d’atouts indéniables pour réussir la conversion numérique ». L’accompagnement des jeunes startups dans le domaine du numérique constitue donc l’une des principales batailles envisage de mener le département qui s’occupe des télécoms.

En effet, 2017 est considérée comme l’année de mise en œuvre de la stratégie de développement de l’économie numérique dont la vision est de « faire du Cameroun un pays numérique en 2020 ». L’un des huit axes de ce plan étant le développement d’une industrie locale du numérique et l’encouragement de la recherche et de l’innovation. Il y a environ un an, plus précisément en février 2016, que le ministre des postes et télécommunications avait échangé avec les jeunes porteurs de projets au cours d’une visioconférence. 700 porteurs de projets étaient inscrits sur la plateforme ouverte pour la circonstance et a permis de recueillir les projets venant de différentes régions du pays. Il sera donc question d’apporter les premières réponses aux difficultés posées par les jeunes startups.

L’année 2017 au ministère des postes et télécommunications présente comme autre bataille, le renforcement de la confiance avec les opérateurs à travers le cercle de concertation permanente public-privé pour le secteur des postes et télécommunications et l’amélioration de la qualité de services dans le secteur. Dans c e domaine, l’accent sera mis sur l’identification et la sécurisation des tarifs de communications électroniques. Ce qui justifie la campagne contre la divulgation des fausses nouvelles à travers les réseaux sociaux en cours. Dans le sens de la mise en œuvre du plan numérique 2020, le ministre annonce la poursuite de la densification du réseau et l’amélioration de la couverture postale nationale, en vue de favoriser l’accès de tous aux services postaux et financiers sur l’étendue du territoire national. L’objectif est de développer le processus du commerce électronique et des services financiers postaux. Dans le domaine des télécommunications et du TIC, l’année 2017 sera marquée par le renforcement des infrastructures de télécommunications à haut et très haut débit. Un préalable à la réduction de la fracture numérique, au développement de nouveaux usagers, à l’apparition de nouvelles startups, ainsi qu’au renforcement de la compétitivité des entreprises et de l’attractivité des territoires. S’agissant spécifiquement de la formation, il s’agit de l’arrimer au développement de l’économie numérique et dans ce cadre les deux enjeux essentiels sont d’apprendre à se mouvoir dans le monde numérique et de former aux métiers de demain. Dans le cyber sécurité, il sera question de renforcer les mécanismes et mettre en place un cadre légal adéquat.

Jean-Claude NOUBISSIE, Cameroun

IT Forum Cameroun, inscrivez-vous dès maintenant!

logo DAT final

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here