TIC : le Togo vers un nouveau plan stratégique 2018-2022

0
1217
La ministre des Postes et de l'Economie numérique, Cina Lawson (en robe au milieu), entourée des acteurs de l'écosystème du numérique, mercredi 30 aout 2017 à Lomé.

(CIO Mag) – D’ici 2022, aucun Togolais ne devrait être à plus de 5km d’un point d’accès Internet haut débit ! C’est la vision au cœur de la politique de l’économie numérique pour les quatre prochaines années. Une politique dont la déclaration générale a été partagée, mercredi 30 août 2017 à Lomé avec les acteurs de l’écosystème numérique. L’idée était de recueillir leurs avis. La ministre en charge du secteur, Cina Lawson, a conduit l’atelier au cours duquel des échanges ont été menés sur cette nouvelle politique qui a pour but, selon elle, « d’investir pleinement dans les TIC, en modernisant les outils des secteurs d’activité économique ». La nouvelle déclaration de Politique du secteur de l’Economie numérique est aussi une traduction claire de la vision des autorités togolaises à faire du pays un hub technologique dans la sous-région d’ici 2030. Ce qui explique la démarche participative du projet.

Une vue globale pour une réelle économie numérique

En réunissant les acteurs de l’écosystème numérique en un atelier d’échanges, la ministre Cina Lawson des Postes et de l’Economie numérique avait pour souci d’impliquer tous les principaux acteurs du secteur dans la validation de la nouvelle politique des TIC 2018-2022. Aussi, avait-elle partagé avec les experts et différents acteurs, les résultats des cinq dernières années. Cina Lawson a ainsi rappelé les quatre grands axes sur lesquels son département s’est concentré courant 2011-2015. On y note : la réforme du cadre réglementaire et le renforcement de la régulation ; la dynamisation des marchés ; le développement des infrastructures – ndlr : dont certains chantiers sont en cours avec les nouveaux FIA – ; et le renforcement de l’utilisation des TIC par la population. Passées ces étapes, le ministère en charge de l’économie numérique devra se concentrer d’ici 2022 à rapprocher davantage les TIC des usagers, afin de promouvoir une réelle économie numérique au Togo. Pour y parvenir, institutions, opérateurs, fournisseurs de services et associations de consommateurs sont mis autour d’une même table pour en définir les stratégies.

Des actions ciblées pour la promotion des TIC d’ici 2022

A en croire la ministre des Postes et de l’Economie numérique du Togo, « la nouvelle politique sectorielle en cours d’élaboration a vocation à préciser les orientations et la stratégie qui permettront au ministère de réaliser l’objectif fixé. Elle vise à la fois le développement du secteur des TIC et les effets induits des TIC sur l’ensemble des autres secteurs de l’économie, et notamment la santé, l’éducation, l’agriculture, la fourniture des services de l’administration publique pour le développement économique et social du pays ». Lors de l’atelier d’échange animé à cet effet, Cina Lawson a appelé tous les acteurs à participer à l’élaboration de ces stratégies, en soulevant leurs différentes préoccupations. Pour elle, c’est la voie la plus sûre pour parvenir à la mission assignée à son département : celle de faire du Togo « un véritable hub sous régional à l’horizon 2030, tout en s’assurant qu’une majeure partie de la population accède à cette croissance. D’ailleurs, les TIC ont été inscrites par le gouvernement togolais comme levier déterminant de la croissance.

Souleyman Tobias, Lomé

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here