Twitter racheté par Elon Musk, l’UE fait ses exigences

L’information fait le chou gras de la presse internationale depuis lundi : Elon Musk, le milliardaire sud-africain et patron de Tesla et SpaceX a racheté le réseau social américain Twitter, pour 44 milliards de dollars.

(Cio Mag) – La nouvelle est tombée le lundi 25 avril, au bout d’un long processus de pourparlers. Au-delà de ce rachat, ce sont les changements majeurs qui vont s’opérer avec l’arrivée du nouveau patron qu’il faut suivre de près. Très connu pour son « omniprésence » sur le réseau social, pour donner des nouvelles de ses entreprises, lancer des blagues ou encore des polémiques, Elon Musk tacle assez souvent Twitter au sujet de la liberté d’expression et de la modération des contenus.

Pour l’homme le plus riche de la planète, cité dans un communiqué de Twitter : « la liberté d’expression est le socle d’une démocratie qui fonctionne, et Twitter est la place publique numérique où les sujets vitaux pour le futur de l’humanité sont débattus ». Elon Musk compte également apporter de nouvelles options comme un bouton d’édition qui permettra de corriger les tweets.

Par ailleurs, on apprend qu’un algorithme open source sera l’une des nouveautés sur la plateforme. Objectif : augmenter la confiance des utilisateurs. Aussi, va-t-il y avoir moins de spams bots, sans oublier l’annonce de sortie de bourse pour Twitter. Mais pour l’Union européenne, le Twitter d’Elon Mush « devra s’adapter totalement aux règles européennes ».

« Que ce soit sur le harcèlement en ligne, la vente de produits contrefaits, la pédopornographie, les appels à des actes terroristes, Twitter devra s’adapter à notre réglementation européenne qui n’existe pas aux Etats-Unis », a réagi Thierry Breton, le commissaire européen, à l’origine de cette nouvelle législation européenne. Il fait ainsi allusion au Digital Services Act (DSA), le nouveau règlement sur les services numériques.  Conclu le samedi 23 avril par les législateurs de l’UE, il vise à contraindre les grandes plateformes à lutter contre les contenus illégaux ou encore fakenews.

Avec ses 217 millions d’utilisateurs journaliers actifs monétisables en 2022 dans le monde, Twitter permet à un utilisateur d’envoyer gratuitement des micromessages, appelés tweets ou gazouillis, sur internet, par messagerie instantanée ou par SMS, avec une limite de 280 caractères.

Michaël Tchokpodo

Michaël Tchokpodo est journaliste communiquant, grand observateur des mutations relatives aux technologies numériques et au développement durable. Correspondant au Bénin pour CIO Mag.

View All Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.