Un concours de l’innovation digitale annoncé au Cameroun

0
403
Minette Libom Li Likeng, la ministre camerounaise des Postes et des Télécommunications (MINPOSTEL).

(CIO Mag) – Minette Libom Li Likeng, la ministre camerounaise des Postes et des Télécommunications (MINPOSTEL), a annoncé « La semaine de l’innovation numérique » qui se tiendra du 24 au 26 juin 2019 sous le thème « Innovez, créez et surtout osez : quelles appropriations et quelles perspectives pour cet appel du chef de l’Etat », lors d’un point de presse organisé ce mardi 11 juin au sein dudit ministère situé à Yaoundé.

Les startups camerounaises sont à l’honneur de ce rendez-vous à venir. En présence d’un parterre de personnalités du gouvernements, d’entreprises de télécommunications, les jeunes porteurs de projets et les médias locaux, la patronne des postes et télécommunications du pays a exposé les contours de cette occasion qu’elle qualifie de « challenge ». Lequel sera marqué par un concours national du meilleur projet numérique de l’année ainsi que l’attribution d’un prix spécial du président de la République au meilleur projet du Cameroun.

La compétition est ouverte à tout Camerounais porteur d’un projet entrepreneurial innovant employant les technologies digitales. Le concours inclut les inscriptions des candidats en ligne sur un site dédié à l’occasion et contenant moult informations utiles aux intéressés, la sélection des 15 meilleurs projets par une commission interne du MINPOSTEL, un coaching et une formation spécialisée, des expositions des meilleurs concourants et, enfin, la cérémonie de récompense des lauréats.

« La semaine de l’innovation numérique vise à valoriser les projets entrepreneuriaux TIC portés par les jeunes », a déclaré la ministre des Postes et Télécommunications.

Cependant, à la question de savoir si seuls les jeunes camerounais peuvent candidater, elle a répondu que peu importe l’âge du propriétaire de l’entreprise, tant qu’il s’agit d’une jeune pousse fondée au Cameroun, par des Camerounais ayant étudié au Cameroun et employant les réalités nationales, les portes leurs sont ouvertes. Ici, il est question selon elle d’éviter la concurrence déloyale entre nationaux évoluant sur le territoire national et ceux qui évoluent à l’étranger avec des réalités différentes.

D’après la chef du secteur des télécommunications, il s’agira au cours de la semaine annoncée de détecter les meilleurs projets d’innovation numérique de l’année et les accompagner dans la maturation de leurs projets et à la recherche d’investisseurs. Il sera également question de stimuler la créativité et la saine émulation parmi les acteurs de l’écosystème numérique, recenser les acquis du secteur et explorer les opportunités offertes aux jeunes. Faire connaitre le génie camerounais dans le domaine du numérique entre également en ligne de compte de cette initiative.

Selon la ministre, le véritable enjeu est de créer un environnement propice à la création et au développement d’entreprises viables dans le secteur concerné.

Aurore Bonny, Yaoundé

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here