Une mission du Niger au Sénégal pour s’enquérir du projet de gestion des données du personnel de l’Etat

0
439

(CIO Mag) – C’est une nouvelle preuve que l’Agence de l’informatique de l’Etat du Sénégal (ADIE) abat un travail de titan avec le vaste chantier de dématérialisation entamée depuis plusieurs années. Elle vient de recevoir une délégation nigérienne venue s’inspirer du projet du Fichier unifié des données du personnel de l’Etat. Une réunion présidée par le secrétaire général de l’ADIE a permis de partager les informations relatives à la mise en oeuvre du programme qui vise à « centraliser toutes les données des agents de l’Etat pour une maîtrise de la masse salariale et des effectifs, à réduire et assurer la visibilité des charges de gestion du personnel, à aboutir à une meilleure planification des ressources et des emplois, et à dématérialiser les procédures liées aux agents de l’Etat« , comme le rappelle un communiqué officiel.

A en croire la cellule communication de l’Agence de l’informatique de l’Etat, la mission nigérienne veut, en partant de l’exemple sénégalais, réaliser un projet similaire « pour aboutir à de bons résultats« . « Nous sommes venus voir les dispositions organisationnelles, opérationnelles et technologiques qui ont été mises en place par le Sénégal pour pouvoir mener à bien cette opération. Nous en sortons très satisfaits« , déclare Abdou Razakhe Abani, chargé de programme PCDS, un programme de la Banque mondiale qui existe aussi au Niger. De son côté, le secrétaire général du ministère de la fonction publique du Niger s’est dit « impressionné par le dispositif matériel et l’expertise dont a fait preuve l’agence« . Toutefois, il n’a pas été précisé clairement sur quel projet travaille le Niger et qui ait des similitudes avec le projet du Fichier unifié des données du personnel de l’Etat réalisé par le Sénégal.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here