VIPP Interstis s’installe à Lomé

0
2541
La ministre Cina Lawson et Charles-Emmanuel Berc, président du groupe VIPP Interstis

(Cio Mag) – Le premier centre d’appels offshore d’Afrique, VIPP Interstis va démarrer ses activités au Togo le 1er avril 2020. Ce centre de services externalisés aux entreprises, type call center, a annoncé son implantation dans la capitale togolaise lors d’une conférence de presse, ce jeudi 30 janvier. Cette rencontre a permis à la société d’annoncer ses ambitions à partir du Togo. Charles-Emmmanuel Berc, président du groupe a animé cette conférence avec à ses côtés, Cina Lawson, la ministre Togolaise des Postes, de l’économie numérique et des innovations technologiques.

En effet pour le MPEN, l’arrivée de VIPP Interstis est une bonne nouvelle pour la jeunesse togolaise. Le groupe qui s’implante au Togo va recruter pour sa première année 100 jeunes. Il a pris l’engagement d’en recruter 500 d’ici trois ans. Au-delà des emplois créés, VIPP Interstis formera les jeunes. Pour Cina Lawson, « l’enjeu est considérable dans le contexte du plan national de développement car il permet de créer des emplois stables et durables ». La ministre s’est surtout réjoui que le groupe offre l’opportunité aux jeunes diplômés de faire leurs premières expériences professionnelles, tout en se frottant au monde extérieur. Ce qui, pour Mme Cina Lawson, est une ouverture sur d’autres opportuités.

Le pari d’un hub logistique de services

L’arrivé de ce nouvel opérateur de services externalisés au Togo permet de poser un pas de plus vers la création du hub logistique de services que veut devenir le Togo. « C’est le fruit d’un plan ambitieux de développement de services externalisés mis en place par le gouvernement, à travers la cellule de promotion des investissements », s’est réjoui la ministre. Le choix porté sur le Togo par VIPP Interstis témoigne, à en croire Cina Lawson, l’attractivité du pays. Elle met le choix du groupe français au crédit de l’offre conciliant qualité des prestations et compétitivité-coût proposé par le Togo. Le pays veut créer d’ici cinq ans, 5 000 emplois dans ce secteur.

Des ressources de qualité pour VIPP Interstis

Charles-Emmanuel Berc, le président du groupe français créé en 2010 a, dès ses premiers mots, justifié le choix du Togo par la qualité de la ressource trouvée sur place. « Nous nous sommes même demandés pourquoi nous ne sommes pas venus plus tôt », a laissé entendre le patron de VIPP Interstis. L’enthousiasme du groupe à s’installer au Togo s’explique aussi par la disponibilité d’infrastructures performantes.

Sur ce point, M. Berc a souligné l’amélioration de la connectivité au Togo. « Le marché togolais offre un bassin d’emplois de très bonne qualité et des infrastructures de haut niveau qui répondent pleinement aux exigences de nos clients », a affirmé le patron du groupe VIPP Interstis.

Le cœur de métier de VIPP Interstis

VIPP Interstis est un centre de contacts international. Le groupe est implanté en Afrique Subsaharienne, au Cameroun et au Bénin. Avec un portefeuille de plus de 35 millions de contacts par an, il excelle dans la prise en charge de demandes de clients en leurs noms auprès des entreprises, clients du groupe. De ce fait, il a pour clients, des géants du secteur des telécoms, d’e-commerce, etc.

A travers des appels téléphoniques, des mails ou des chats, VIPP Interstis s’investit dans la gestion de la relation clients des entreprises.

25 jeunes togolais vont démarrer l’aventure le 1er avril 2020 avec la société. Elle sera basée dans un Immeuble Ramco à Lomé pour le début de ses activités. A noter que la société recrute à partir de mars 2020.

Souleyman Tobias, Lomé

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here