Mobile Money : 1 000 milliards de dollars ont été traités en 2021 (Communiqué)

Le 10e rapport annuel de GSMA sur l’état du secteur de l’argent mobile (SOTIR) affiche un montant record de 1 000 milliards de dollars. Plusieurs facteurs ont favorisé cette augmentation substantielle.

(Cio Mag) – Le secteur du mobile money a été drastiquement impacté en 2021 par l’explosion du nombre de comptes, de la valeur et du volume des transactions, révèle le rapport. En un an, le secteur a connu une hausse de 18% représentant le bénéfice engrangé, pour atteindre 1,35 milliard de dollars dans le monde. De même, le volume des transactions de personne à personne a été porté à plus de 1,5 million par heure.

Le rapport indique plusieurs facteurs comme étant les leviers de la croissance exponentielle de l’argent mobile. Il y a le paiement des commerçants, l’inclusion financière des femmes, l’argent mobile comme moyen d’accès à l’aide humanitaire, aux services publics et aux solutions agricoles.

« 2021 a été l’année où l’argent mobile a commencé à se diversifier réellement vers les services B2B. Au-delà des transactions traditionnelles de personne à personne, comme le transfert d’argent à la famille ou aux amis, l’industrie est maintenant centrale pour aider les petites entreprises à fonctionner plus efficacement, et à mieux servir leurs clients », a affirmé Max Cuvellier, responsable du mobile pour le développement à la GSMA. En 2021, le paiement des marchands a atteint une moyenne de 5,5 milliards de dollars de transactions par mois.

Dans le monde, 143 millions de femmes de moins que d’hommes possèdent un téléphone portable. Cela n’a pas pour autant freiné l’inclusion financière des femmes, l’une des couches vulnérables de la société. En effet, le mobile money leur permet de mieux contrôler leurs finances et d’acheter des biens dont elles ont un besoin urgent. Cependant, il reste encore à faire pour atteindre une inclusion totale en la matière.

Sur le dernier aspect, l’argent mobile permet de faciliter l’accès aux services sociaux de base, à l’aide humanitaire, aux services publics et agricoles. Le rapport révèle que l’Agence des Nations unies pour les réfugiés a envoyé 700 millions de dollars d’aide en espèces et en valeur (CVA) à 8,5 millions de bénéficiaires dans 100 pays en 2020. Des programmes de paiement numérique ont été mis en place dans 47 pays, dont 15 utilisent  l’argent mobile. Comme déjà annoncé, en 2022, le nombre de personnes ayant besoin d’une aide humanitaire devrait atteindre 274 millions.

La GSMA est cette organisation qui représente les opérateurs de téléphonie mobile, les organisations de l’écosystème mobile et des industries connexes. Elle offre à ses membres, la connectivité au service du bien, les services et solutions industriels et la sensibilisation. Elle œuvre à faire progresser les politiques, à relever les plus grands défis sociétaux contemporains, à soutenir la technologie et l’interopérabilité qui font fonctionner le mobile, et à fournir la plus grande plateforme au monde pour réunir l’écosystème mobile lors des séries d’événements MWC et M360.

Michaël Tchokpodo

Michaël Tchokpodo est journaliste communiquant, grand observateur des mutations relatives aux technologies numériques et au développement durable. Correspondant au Bénin pour CIO Mag.

View All Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.