10 millions de citoyens digitalisés en 10 ans en Afrique

0
606

Face à un  nombre important d’africains ne sachant pas utiliser les outils numériques et ignorants des bases d’internet et des simples outils numériques, le Camerounais Beaugas Orain Djoyoum, derrière Smart Click Africa, une association qu’il préside, a lancé le projet « 10 millions Smart Citizens » pour former pendant 10 ans des africains prêts pour la digitalisation.

Cio Mag – « Il s’agit d’un vaste programme de sensibilisation et de formation des africains dont l’objectif principal est de parvenir à au moins 10 millions d’Africains aptes à mieux utiliser le web et les solutions numériques de manière bénéfique tout en étant prêts à déployer ces solutions. Ceci à l’horizon 2030», explique l’association camerounaise définie comme engagée pour un meilleur développement et usage du numérique.

Ce nouveau projet vise à former, sensibiliser, informer un million d’africains chaque année. Il se dresse également en plaidoyer pour le numérique. Il consistera  concrètement à  participer à la formation des populations « sur les fondements, les bases de l’utilisation du web et des solutions numériques à portée de main, mais aussi sensibiliser les décideurs africains sur l’importance du déploiement des solutions numériques innovantes pour une meilleure transformation digitale au bénéfice de leurs populations et par ricochet de l’Etat », détaille Beaugas Orain dans un communiqué.

Il a rapporté à CIO Mag que les premières formations débuteront en ligne courant ce mois de mai. Le premier thème s’intitulera «  Comment détecter les fakes news sur les réseaux sociaux et le Web ? ».

Un sujet qui cadre avec la période de crise sanitaire marquée par le Coronavirus. De nombreuses informations sur la pandémie pullulent sur le net et ne sont pas toujours vérifiées. Et pourtant il importe que les populations soient correctement informées pour plus de prévention.

Ce projet de citoyens intelligents va également dans ce sens via sa plateforme numérique camerounaise de fact checking. Laquelle propose aux camerounais d’avoir la bonne information au sujet du virus.

Aurore Bonny

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here