Cina Lawson, un leadership affirmé

1
7827
Cina Lawson, ministre de l'Economie numérique et des Postes du Togo.

A l’occasion de la journée mondiale de la femme, mardi 8 mars 2017, CIO MAG a décidé de mettre à l’honneur les femmes de l’écosystème numérique africain. Ministres en charge de l’économie numérique, dirigeantes de grandes entreprises et entrepreneuses innovantes. Voici le portrait de 8 femmes actrices de l’émergence numérique du continent.

(CIO Mag) – Diplômée de l’Institut d’Etudes Politiques de Paris (Sciences Po), et de la Kennedy School of Government de Harvard , Cina Lawson a d’abord travaillé en tant que consultante et experte des télécoms à la Banque Mondiale à Washington aux Etats Unis, puis chez Orange à New York.
C’est en mai 2010, qu’elle a été nommée Ministre des Postes et des Télécommunications au Togo. Son crédo « mettre en œuvre son expertise au service du développement des grands projets numériques de son pays ».  Avec un leadership affirmé, Cina LAWSON conduit avec brio de grands chantiers pour son pays tout en restant proche de ses concitoyens.  Elle est directement impliquée dans tous les grands projets numériques dans son pays et au niveau régional. En tant que femme d’action, elle se donne les moyens de son action autour de grandes ambitions pour bâtir un Togo toujours plus connecté.

E-village, AgriPME ou encore SOFIE, le Togo connecte le monde rural

Le Togo a mis en place des projets de développement pour renforcer la transparence et l’efficience dans la gestion des secteurs agricole, hydraulique et de l’administration territoriale en partenariat avec les ministères concernés.

Le projet e-Village a permis d’équiper les 4 400 chefs de village et chefs de canton, d’un téléphone portable, d’une carte Sim et d’un crédit téléphonique mensuel. Cet ensemble est complété par une plateforme innovante de recueil permanent, d’analyse et de traitement d’informations. E-village permet de faciliter et de renforcer la communication et les échanges d’informations entre les chefs de village, les chefs de canton, les préfets, les services d’urgence (sapeur-pompier, etc.), les services de sécurité (police, gendarmerie, etc.) ainsi que l’administration centrale basée à Lomé. « C’est aussi un dispositif de collecte d’informations en temps réel et d’alerte (en cas d’épidémie, de catastrophe naturelle, etc.) pour la sécurité du pays », se félicite Cina LAWSON, Ministre des Postes et de l’Économie numérique du Togo. Le dispositif e-village a été mis en place en avril 2016 et est opérationnel. L’autre grand projet concerne le « Suivi des Ouvrages de Forage et des Indicateurs pour L’Eau » dénommé SOFIE. « Ce dispositif consiste en la mise en place d’une solution basée sur la téléphonie mobile pour permettre un fonctionnement optimal des ouvrages de forage à l’échelle du pays en réduisant de façon significative les délais de détection des pannes et d’intervention », souligne Madame La Ministre. La plateforme technique de gestion a été mise en place et est opérationnelle.  Une phase pilote a démarré en mai 2016 avec 1 000 puits et forages. La généralisation aux 7 569 forages existants est prévue avant la fin de l’année 2016.

AgriPME, une première en Afrique

S’il y a un des projets qui a fini par remporter l’adhésion de l’ensemble des agriculteurs togolais, c’est bien le projet AgriPME (PME pour porte-monnaie électronique). Une grande première en Afrique francophone, consiste en la mise en place d’une plateforme permettant d’une part, le paiement des subventions versées par l’Etat aux agriculteurs vulnérables et l’achat des engrais via le service de porte-monnaie électronique des opérateurs de téléphonie pour garantir la transparence et d’autre part, l’identification de tous les agriculteurs présents au Togo et la mise en place d’un système d’informations agricole (SIA). Ce projet d’un coût d’environ 1,2 milliards F CFA a été financé par la BAD. « Le projet a démarré dans le cadre de la campagne agricole 2016. Sur un objectif de 150 000 paysans identifiés avant la fin de l’année, 80 000 l’ont déjà été, dont 40% ont déjà utilisé le PME », se félicite Cina LAWSON. Le système d’information mis en place permet de disposer d’informations pertinentes et ciblées (besoins d’engrais par localité, productions agricoles, etc.). Avec la mise en production de tous ces projets, le Togo est en passe de réussir, en douceur, sa révolution numérique. Un Hacketon sera organisé en partenariat avec Cio Mag, les 30 et 31 mars prochain pour sélectionner quelques startups locales en vue d’accompagner le projet. Un moyen d’impliquer la jeunesse togolaise dans les projets d’envergure de développement numérique du pays.

Portrait paru dans Cio Mag Numéro 43

IT Forum Togo 2017, inscrivez-vous dès maintenant!

logo DAT final

 

1 commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here