Abidjan : l’AFRICA CEO FORUM 2020 reporté à cause du Coronavirus

0
6335
Abidjan, commune du Plateau, 2019. © Anselme AKEKO / CIO Mag

(CIO Mag) – La 8ème édition de l’AFRICA CEO FORUM initialement prévue les 9 et 10 mars 2020 à Abidjan, Côte d’Ivoire, est reportée à une date ultérieure à cause du Coronavirus (ou COVID-19).

« Nous sommes au regret de vous informer qu’au vu des circonstances liées au COVID-19, l’AFRICA CEO FORUM est reporté à une date ultérieure qui vous sera communiquée prochainement », a annoncé l’équipe d’organisation dans la nuit du mercredi 4 mars, non sans s’excuser auprès des participants et intervenants, pour qui « cette décision difficile occasionnera des désagréments ».

Disruption digitale

Plus de 1000 participants, CEO, actionnaires d’entreprises africaines, investisseurs et membres de gouvernements étaient attendus dans la capitale économique ivoirienne. Pour débattre sur le rôle du capitalisme africain en ces temps de disruption digitale et d’incertitudes politico-économiques mondiales. Le thème de cette rencontre “Capitalisme et bien commun : un nouvel horizon pour le secteur privé africain”, prévoyait ainsi des thématiques sur l’impact du numérique sur le développement du secteur privé et de l’Afrique.

« Comment faire de la lame de fond numérique un accélérateur d’impact ? » ; « Comment déployer les capacités numériques pour accélérer le développement ? » ; « Start-up et grandes entreprises : nouvel attelage pour un bien commun ? » ; « Cybercriminalité : comment privé et public peuvent-ils faire face aux nouvelles menaces ? »

Ces sujets et bien d’autres encore étaient au programme de cette rencontre de partage d’expériences reportée au vu des craintes liées à la propagation du COVID-19.

A ce jour, ce virus dangereux a touché environ 93 000 personnes à travers le monde. 80 000 cas ont été enregistrés en Chine, principal foyer de l’épidémie. Le taux de mortalité y est aujourd’hui de 1,5% environ.

L’Afrique subsaharienne est à ce jour épargnée par le Coronavirus, nonobstant des cas isolés au Nigéria et au Sénégal. Selon le dernier communiqué de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), la Côte d’Ivoire figure parmi les pays dont le statut de préparation face aux épidémies est le plus élevé possible.

La Côte d’Ivoire face à l’épidémie du Coronavirus

Pour faire face à la situation, le gouvernement ivoirien, avec l’appui de l’OMS, a mis en place un plan de réplique axé sur la surveillance épidémiologique et biologique, la prévention et la prise en charge des malades éventuels.

Dans le cadre de la mise en œuvre de ce plan, une série d’actions sera menée régulièrement. Parmi lesquelles, l’activation du Centre des opérations d’urgence de santé publique (Cousp) pour la coordination opérationnelle des interventions sur le terrain ; la diffusion de directives sur la surveillance du COVID-19 à l’attention du personnel de santé ; et le renforcement des capacités diagnostiques de l’Institut Pasteur de Côte d’Ivoire.

Le gouvernement prévoit également d’aménager cinq salles au Service des maladies infectieuses et tropicales du CHU de Treichville, à Abidjan, pour isoler et traiter des malades éventuels ; l’information et la sensibilisation des populations sur le respect des mesures de prévention du COVID-19 ; et la formation du personnel des lignes vertes 143 et 101.

« Les financements des différentes composantes de ce plan sont quasiment bouclés pour assurer des capacités de réponse optimales de la Côte d’Ivoire face à l’épidémie du Coronavirus », rassure l’Exécutif ivoirien.

Anselme AKEKO, Abidjan

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here