Africa IT & Telecom Forum 2015: l’Afrique adresse les challenges du numérique

0
2104
Le Premier ministre Cérémonie d'ouverture des Africa IT & Telecom Forum 2015: Kablan Dunkan, était accompagné du ministre Bruno Koné en charge des TIC.
Cérémonie d’ouverture des Africa IT & Telecom Forum 2015, en Côte d’Ivoire. Le Premier ministre Kablan Dunkan, était accompagné du ministre Bruno Koné en charge des TIC.

 

(Cio Mag) – La 5ème édition du forum africain des télécoms et des IT, « Africa IT & Telecom Forum 2015 (AITTF) », s’est ouverte, ce jeudi 26 mars, à Abidjan, sous la houlette du Premier ministre, ministre de l’Economie, des Finances et du Budget, Daniel Kablan Duncan. Il avait à ses côtés, le ministre Bruno Nabagné Koné en charge de la Poste et des Tic, Hassan Alaoui, président de i-Conférences, promoteur de cette rencontre, et Euloge Soro-Kipeya, directeur général de l’Agence nationale du service universel des télécommunications-Tic (ANSUT).

Organisée pour la seconde année consécutive en Côte d’Ivoire, « Africa IT & Telecom Forum 2015 » réuni, pendant deux jours, près de 450 dirigeants d’organismes publics et privés, en provenance de plus de 30 pays, d’Afrique du Nord, de l’Ouest et Centrale, pour échanger sur le thème «Afrique, l’avenir est numérique».

 

«Le numérique est une chance pour les pays Africains»

Face à ce parterre de personnalités venues pour débattre, partager leurs expériences, s’enquérir des dernières avancées en matière technologique, le Premier ministre Daniel Kablan Duncan a fait observer que le numérique est une chance pour les pays Africains de rattraper plus rapidement le retard qu’ils accusent sur le reste du monde. «Aussi, la Côte d’ivoire mettra-t-elle tout en œuvre, pour ne pas rater cette formidable opportunité et occasion», a affirmé le chef du gouvernement ivoirien. Et vu les investissements réalisés dans l’amélioration du cadre juridique, la formation via l’Ecole supérieure africaine des Tic (Esatic), et surtout dans les infrastructures technologiques pilotées par l’ANSUT, la Côte d’Ivoire a en effet les moyens pour devenir ce « Backbone technologique » pour l’Afrique de l’Ouest. C’est donc à juste titre que Daniel Kablan Duncan a saisi la plateforme d’échange que constitue l’AITTF pour repréciser les ambitions de son pays : «Notre ambition, a-t-il dit, est de nous hisser au rang des Nations résolument tournées vers la maitrise des techniques et des technologies, leviers incontournables en ce début du 21ème siècle qui devra être celui de la croissance économique, des progrès techniques et du développement durable et soutenu.»

 

Deux jours de Networking

A travers cette édition de l’Africa IT & Telecom Forum, Abidjan, pôle de convergence de l’Afrique francophone, proposent aux acteurs du secteur des télécoms de  networker autour de différents modules. A savoir, entre autres : «Les technologies satellitaires : quelles perspectives en Afrique ?», «Enjeux, contraintes et perspectives de déploiement de réseaux sociaux et de diffusion des Tic sur l’ensemble des territoires et zones rurales» et «L’Administration africaine à l’ère numérique». Le tout, en ayant dans la ligne de mire de proposer des contributions nécessaires à la mise en œuvre d’une stratégie robuste, efficace et planifiée pour une émergence numérique du continent africain.

 

Anselme Akéko – Abidjan

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here