Afrique: Bharti Airtel cède 3100 pylônes télécoms à Helios Towers Africa

Après plusieurs mois de réflexion, l’opérateur téléphonique indien Bharti Airtel, acteur majeur sur le marché africain des télécommunications, a annoncé, la semaine dernière, la cession d’environ 3100 tours télécoms à la compagnie Helios Towers Africa (HTA) qui, dans le cadre de cette acquisition, vient de lever 630 millions de dollars apportés par ses actionnaires et de nouveaux partenaires, dont le capital investisseur américain Providence Equity Partners. Seulement, les pays concernés par cette cession n’ont pas encore été révélés, Bharti Airtel étant présent au Ghana, en Tanzanie et en République Démocratique du Congo. Au demeurant, cette cession doit permettre au groupe indien de réduire sa dette ainsi que ses dépenses d’investissement et de se concentrer sur le cœur de son métier, qui est la téléphonie mobile. En ce qui concerne l’hébergement de son réseau, le bail accordé pour cette vente prévoit qu’il soit assuré par Helios Towers Africa. En mars dernier, HTA, à l’instar de l’American Tower Corp et Eaton Towers Ltd, avait manifesté son intérêt pour le rachat de 3000 tours de l’opérateur MTN au Nigéria. Aux prises avec les vandales et les attaques armées de Boko Haram, l’entretien des tours télécoms de la compagnie MTN est devenu une mission de plus en plus difficile à assurer. Helios Towers Africa, qui s’intéresse à toutes ces offres de vente, avait fait part, en mai dernier, de sa volonté de participer au rachat des 15 000 tours. A la tête de 7800 pylônes, sa mission est d’en optimiser la gestion tout en réduisant les coûts d’alimentation en électricité et les frais de sécurité.

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here