Afrique de l'Ouest: la CTOA pour la redynamisation du secteur des télécoms

0
1388

Telecoms

 

(Cio Mag) – Adopter ses nouveaux textes en vue de faciliter l’adhésion de nouveaux membres, de redynamiser et de consolider leurs positions communes face aux enjeux (réglementaires économiques) et ainsi que ses nouveaux statuts visant à l’élargir à tous les opérateurs télécoms de la sous région, et gérer les flux des télécoms dans l’espace CEDEAO. Telles sont les décisions qui ont été prises par les pays membres de la CEDEAO au terme de la session extraordinaire de la conférence des télécommunications ouest africaine (CTOA) qui s’est tenue récemment à Dakar, rapporte un communiqué publié par la Sonatel et relayé par Sud quotidien.

Cette session a enregistré la présence de treize opérateurs de la sous région. Notamment Orange Bissau, Sotelma, Côte d’Ivoire Telecom, Bénin Telecom, Orange Guinée, Onatel, Orange Niger, Mauritel, Sotelgui, Orange Mali, Sonatel, Sonitel et Expresso Sénégal. Qui se sont penchés sur les sujets sensibles et communs à tous les membres de l’organisation. Il s’agit, entre autres, des mesures réglementaires qui menacent l’évolution et la pérennité du secteur des télécommunications, et à la montée en puissance des Over The Top (Ott) qui amenuisent les revenus des opérateurs et des Etats.

But de la manœuvre : redynamiser la CTOA pour une meilleure prise en charge des défis du secteur en perpétuelle évolution et faire face aux enjeux et défis de l’évolution des télécommunications dans l’espace UEMOA.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here