AITEX 2018 : l’Afrique à Rabat pour réfléchir sur son futur à l’ère du digital

0
979
Crédit photo : Les Eco.ma

(CIO Mag) – Selon les spécialistes, « le numérique et le digital contribuent aujourd’hui au futur de toute organisation en tan que secteur dynamique participant fortement au PIB de tout pays ». Innovations technologiques. C’est sous cet aspect qu’est placé ce troisième acte de l’Africa-IT-Expo (Aitex). « La première édition, c’était la découverte, la seconde, la continuité, et la troisième, l’envol ».

C’est en ces termes empreints d’optimisme que Youssef Harouchi, vice-président de la Fédération marocaine des Technologies de l’Information et de l’Offshoring (APEBI) affiche son ambition pour Aitex 2018. Un événement de deux jours qui réunit depuis ce jeudi 4 octobre à Rabat les acteurs du numérique africain autour du thème : « Quel digital pour l’Afrique du futur ». L’occasion de débattre des dernières innovations du secteur et de leur impact économique et sociétal.

Pour cette troisième édition, Aitex propose un programme de conférences inspirantes, des échanges, des explorations pratiques et une analyse prospective visant à mobiliser toutes les parties prenantes. Elle offre, en effet une plateforme pour débattre de sujets et de thèmes auxquels est confrontée l’Afrique au niveau de l’économie numérique et de la manière dont les parties prenantes et experts peuvent contribuer à apporter des solutions dans le cadre d’un développement concerté et de partages d’expériences.

Cette rencontre présentera des contributions de différents pays, et analysera des succès stories ou des best-practices concernant les défis auxquels l’Afrique doit faire face. Les pays participants sont nombreux. Le Rwanda et le Bénin y seront en tant que pays à l’honneur et les pays invités sont : Cameroun, Burkina Faso, Canada, Congo-Brazzaville, Côte d’Ivoire, Émirats Arabes Unis, France Gibraltar, Ile Maurice, Japon Mali, Nigeria, Sénégal, Tunisie et États-Unis.

L’objectif de ce forum est de renforcer les échanges sud-sud et nord-sud. Présenter les projets innovants et structurants aux investisseurs et donneurs d’ordre. Présenter les dernières innovations et promouvoir les solutions, produits et services. Les thématiques abordées sont, entre autres, les suivantes : territoires intelligents au service de l’Afrique, l’Afrique continent précurseur d’un monde numérique durable, les Fab Labs au cœur des défis numériques en Afrique, Fintech en Afrique, le défi de l’inclusion financière et e-santé : nouvel eldorado pour l’Afrique.

En effet, les deux éditions précédentes étaient des salons mais cette édition vient sous forme de forum au regard des innovations qui y sont introduites. Selon les promoteurs, ce nouveau format adopté par Aitex offre beaucoup de nouveautés aux participants en termes d’innovation. « Le village innovation » en fait partie. C’est en effet, un espace central situé au cœur de l’Aitex 2018, qui servira de cadre d’exposition pour présenter les dernières tendances technologiques mondiales. C’est l’attraction du Forum.

Une autre innovation, l’appel à projets baptisé « Startex 2018 ». Il est destiné aux startups africains ou de la diaspora africaine. Cinquante d’entre elles, seront sélectionnées pour participer à une expérience de networking BtoB, d’espaces Open innovation, de démos technologiques.

Jean-Claude NOUBISSIE, Cameroun

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here