Alexandre MAYMAT, Responsable Afrique pour Société Générale : « Nous constatons une évolution absolument spectaculaire du système bancaire sur le continent »

0
940
Alexandre MAYMAT responsable de la région Afrique, Méditerranée et Outre-mer pour la Société générale.

Depuis plus d’un siècle, Société Générale est présente en Afrique. Dans dix-neuf pays, dont le Maroc, où elle implantée depuis plus de cent ans. Et en Côte d’Ivoire, au Sénégal ou encore au Cameroun, depuis plus d’un demi-siècle. La banque s’est par ailleurs positionnée sur neuf nouveaux pays, au cours des quinze dernières années. Alexandre MAYMAT, Responsable de la région Afrique, Méditerranée et Outre-mer pour la Société Générale, expose les différents projets développés, par la banque, sur le continent africain. A commencer par la finance digitale avec YUP, un porte-monnaie électronique développé en partenariat avec TagPay, une start-up française au capital duquel Société Générale est actionnaire.

Par Véronique NARAME, France

Passionné par l’Afrique, Alexandre Maymat est, à ce jour, Responsable de la région Afrique, Méditerranée et Outre-mer pour la Société Générale. Avant d’accéder à cette fonction, il a été Administrateur Directeur général de la Société générale de Banques au Cameroun, en 2009, et a occupé diverses fonctions au Réseau France de la même banque, à partir de 2004. Il a également officié à l’Inspection générale du groupe Société Générale en 2001. Et, en début de carrière, il a travaillé au ministère de l’Economie et des finances, puis à l’Union européenne. Cet homme de conviction, père de quatre enfants, nous explique ce qui se joue sur le continent africain s’agissant du développement du digital dans le système bancaire.
Et comment la Société Générale aborde le marché de la finance digitale en Afrique.

«  Depuis cinq ans, nous constatons une évolution absolument spectaculaire du système bancaire sur le continent, à la faveur du développement du digital. Le temps où les banques reproduisaient le modèle occidental est révolu et les Africains sont en train d’inventer leur propre manière de consommer la banque. Cette manière va inspirer les pays fortement industrialisés. »

Il vous reste 95% de cet article à lire dans CIO Mag N°57 Avril/Mai 2019, disponible sur commande.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here