Amazon renonce à son siège de New York

(CIO Mag) – L’annonce avait suscité beaucoup d’espoir du côté surtout des chercheurs d’emplois. Quatre mois après, il faut dire que c’est la grande déception. Le géant américain du e-commerce qui tenait à construire son siège à New York a fini par battre en retraite. La cause ? Une vive opposition de certains politiques.

“Un certain nombre de politiciens s’opposant à notre présence et ont fait savoir qu’ils ne travailleraient pas avec nous pour construire la relation nécessaire au projet que nous et d’autres avions pour Long Island City”, a déclaré la direction du groupe reprise par le site du “Monde”.

Pour rappel, Amazon ambitionnait de s’offrir un second siège pharaonique à New York. Au lieu d’agrandir son immense siège à Seattle, ce géant américain comptait se chercher un second emplacement avec un budget estimé à pas moins de 5 milliards de dollars, en employant 50.000 personnes, sans compter ses 380.000 salariés dans le monde.

Elimane

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *