Cadre global du Doing Business en Côte d’Ivoire : les TIC, « un axe stratégique majeur de l’action gouvernementale »

0
586

(CIO Mag) – Au même titre que les investissements dans les infrastructures telles que les routes, autoroutes, ports, aéroports, transports urbains et l’électricité, les investissements dans les Technologies de l’information et de la communication (TIC) constituent l’une des priorités du gouvernement en matière de renforcement des infrastructures économiques et du cadre global du Doing Business en Côte d’Ivoire.

C’est en tout cas ce qu’a fait remarquer le ministre ivoirien de l’Economie et des Finances, Adama Koné (photo), le 26 novembre 2018 à Abidjan, à l’ouverture de la 9ème Conférence internationale sur l’Initiative pour la facilité de faire des affaires « Ease of Doing Business Initiative Côte d’Ivoire 2018 » (EDBI), qui se tient pour la première fois en Afrique Francophone, du 26 au 28 novembre, sur le thème « Amélioration du climat des affaires et défis de la croissance économique en Afrique ».

Selon Adama Koné, la Côte d’Ivoire qui fait de l’amélioration du climat des affaires un axe stratégique majeur de l’action gouvernementale, a entrepris d’importantes réformes structurelles et sectorielles pour améliorer la gouvernance, la transparence et la justice. Toutes choses qui contribuent au renforcement de l’attractivité du climat des affaires et au dynamisme des entreprises.

Dématérialisation des services publics

Le lancement du portail e-Démarches administratives en vue d’améliorer le fonctionnement général de l’administration et simplifier les prestations fournies aux entreprises et à la population participe de cette activité.

En janvier 2018, ce portail comptait plus de 36 procédures transactionnelles dématérialisées, pour un objectif de 200 à fin 2018 et 300 à fin 2019. Ceci s’ajoute au portail informationnel qui décrit plus de 310 procédures administratives.

Afin de permettre aux experts de haut niveau qui participent à la Conférence Ease of Doing Business Initiative (EDBI) de s’imprégner des avancées réalisées en matière de dématérialisation des services publics aux investisseurs, des visites thématiques simultanées sont organisées dans plusieurs centres informatiques. Il s’agit notamment du Centre de téléservices fiscaux de la Direction générale des Impôts situé au Plateau ; du Centre de sauvegarde informatique, d’administration et de supervision de la haute disponibilité du Portail Unique de Services aux Investisseurs sis à Codody ; et l’Incubateur des entreprises de la Confédération générale des entreprises de Côte d’Ivoire (CGECI) hébergé au sein de la Maison de l’Entreprise.

La conférence Ease of Doing Business Initiative Côte d’Ivoire 2018 est une plateforme d’expertise au cours de laquelle les participants en provenance de 30 pays, les spécialistes du Groupe de la Banque mondiale et du secteur privé partagent leurs expériences et expriment leurs opinions sur le cadre juridique des affaires.

Entre 2013 et 2018, la Côte d’Ivoire a gagné 55 places dans le classement Doing Business pour occuper, à ce jour, la 22ème place sur 54 pays africains. L’objectif du gouvernement à l’horizon 2021 est, selon le ministre Adama Koné, de « se hisser parmi les 50 premiers pays au monde, où il fait bon d’investir ».

Anselme AKEKO, Abidjan

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here