Atos : un début d’année difficile pour le géant informatique français

Atos a annoncé ce lundi son incapacité à atteindre les objectifs annoncés pour 2021. Une annonce qui a fait chuter son titre à la bourse de Paris de 18%. Le nouveau patron de l’entreprise a justifié cette contreperformance en évoquant plusieurs raisons.

(Cio mag) –  Pour 2021, les prévisions d’Atos annoncent une baisse d’un milliard de moins que 2020. Le géant français de l’informatique ne pourrait encaisser que 10,8 milliards d’euros. L’annonce faite par le groupe a immédiatement fait chuter son titre à la bourse de Paris lundi. Concrètement, Atos va perdre en trésorerie environ 420 millions d’euros sur l’année.

Et pourtant Atos avait de grande ambition comme le rachat de DXC Technology. Mais le géant français a été contraint de revoir ses notes. Ce, pour plusieurs raisons évoquées par son nouveau Directeur Général Rodolphe Belmer. Il a expliqué les difficultés du groupe par, entre autres, « des perturbations dans la chaîne d’approvisionnement », contraignant Atos à reporter des projets d’envergure.

Rodolphe Belmer promet de publier fin février le bilan complet de 2021. Ce sera l’occasion pour le nouveau patron de soumettre son plan de réorganisation au conseil d’administration d’Atos. Il a également annoncé pour plus tard un plan de redressement. « Je suis convaincu que le Groupe possède les atouts nécessaires et tous les talents pour se redresser et se transformer rapidement », a rassuré le nouveau DG d’Atos et d’ajouter que « les priorités du groupe sont la croissance profitable et la création de valeur ».

Tobias carlos

Souleyman Tobias

Journaliste multimédia. L’Opendata, la transformation digitale et la cybersécurité retiennent particulièrement mon attention.

View All Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *