Bénin : formation sur le rôle et la fonction du DPO

Les participants à la formation

Une centaine de délégués à la protection des données personnelles (DPO) sont en formation à Cotonou du 18 au 20 décembre sur leur rôle et fonction. C’est une initiative de l’Autorité de protection des données à caractère personnel (APDP) qui est à sa 3è édition.

(Cio Mag) – Cette formation vise à aider les délégués à la protection des données à maîtriser les enjeux cruciaux liés à leur secteur d’activité. A terme, ils seront outillés pour garantir la conformité, renforcer la sécurité et guider leurs entreprises vers l’excellence en matière de gestion des données personnelles.

A l’endroit des participants, le rapporteur de l’APDP, Amouda Abou Seydou, donne des précisions : « c’est à travers vous que le responsable de traitement va être accompagné dans son travail pour la mise en conformité de tous les traitements qui s’opèrent au sein de l’entreprise. C’est vous qui devez situer le cadre juridique de tout ce que vous ferez comme traitement de données à caractère personnel, les dispositifs de sécurité qu’il faut implémenter, tout ce qu’il faut et au même moment, vous êtes le point focal de l’entreprise par rapport à l’APDP. »

Au regard de l’importance de leurs rôles et fonctions au sein de leurs entreprises respectives, il leur a surtout recommandé de « faire en sorte qu’à [leur] sortie d’ici, [leur] fonction soit bien accomplie au sein de vos entreprises. »

En effet, le délégué à la protection des données à caractère personnel (ou DPO) est le gardien des données personnelles au sein d’une entreprise. Il représente l’APDP. Au Bénin, le code du numérique fait obligation aux responsables de traitement, selon le cas, de désigner au sein de leur entreprise, un DPO pour renforcer le niveau de protection de la vie privée et des libertés des personnes au Bénin.

Pouvant être sollicité pour intervenir au service du responsable de traitement, le délégué a besoin d’être formé pour informer et conseiller l’organisme, contrôler la conformité, jouer un rôle d’interface entre l’organisme, l’APDP et les personnes concernées en toute impartialité.

Michaël Tchokpodo

Michaël Tchokpodo est journaliste communiquant, grand observateur des mutations relatives aux technologies numériques et au développement durable. Correspondant au Bénin pour CIO Mag.

View All Posts