Bitcoin : malgré l’interdiction, le Maroc classé 4è en Afrique

0
1029

(CIO Mag) – Alors que l’utilisation du Bictoin et autres cryptomonnaies est interdite au Maroc, les échanges en Bitcoin se développent lentement dans le Royaume. Un nouveau rapport de LocalBitcoins, une plateforme d’échanges de cryptomonnaies basée en Finlande, montre que le Maroc est le 4e pays en Afrique en termes de volumes échangés.

Le volume reste assez faible toutefois : avec seulement 6 millions de dollars depuis l’apparition de ces monnaies virtuelles, le Royaume est classé 36e dans le monde. En Afrique, le Nigeria arrive largement en tête avec 258 millions de dollars échangés, soit la 7e place mondiale. Il est suivi par l’Afrique du Sud (10e) avec 98 millions de dollars et le Kenya (23e) qui a totalisé 25 millions de dollars.

Amine Mernissi, Maroc

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here