Blolab, un creuset de démocratisation et d’innovations numériques !

0
1538

(CIO Mag) – La trentaine révolue, Médard Agbayazon est l’un des acteurs clés de l’écosystème numérique au Bénin. La tête pleine d’idées novatrices, c’est sans un sou qu’il s’est lancé dans l’entrepreunariat privé, avec comme secteur de prédilection le numérique.  Ayant constaté le vide créé par l’absence d’espaces de formation et d’infrastructures nécessaires pour l’expression des jeunes dans l’univers du numérique, ce « digital strategist », très engagé dans la  transformation numérique en Afrique, a eu l’idée de créer Blolab.

Au-delà du fablab !

Médard Agbayazon.

« Blo » pour « faire » en langue fon du Bénin et « lab » pour laboratoire. Blolab est une communauté dont l’objectif est d’habituer les jeunes à l’utilisation des technologies, à la diffusion de l’esprit de création et à l’innovation. Tout ceci par le biais d’une culture de l’apprentissage expérientiel.

Bien plus qu’un laboratoire de fabrication numérique, Blolab est « un tiers lieu », un espace de coworking où des développeurs, des geeks, des hackers,  des designers et autres talents viennent mutualiser leurs compétences pour construire des projets innovants susceptibles d’impacter positivement la communauté.

Actuellement le seul concept du genre au Bénin, Blolab est donc ouvert à tous ceux qui veulent, de façon collaborative, travailler sur des projets spécifiques et innovateurs en créant des prototypes avant de passer à l’étape industrielle.

Equipé en outils performants tels que des imprimantes 3D et des logiciels de pointe, Blolab constitue aussi un creuset où des écoles et institutions universitaires viennent mener des travaux pratiques.

 

Des génies en herbe !

En quatre années d’existence, et à travers des expertises relatives au développement de logiciels, à la communication, à la recherche et  au développement, Blolab a déjà fait œuvres utiles dans plusieurs domaines tels que l’agriculture, l’environnement, la santé, l’éducation. De nombreuses activités ont été menées pour impacter la vie de la communauté. C’est le cas par exemple du projet « Toho », une application mobile de découverte de la ville de Cotonou.

« Communes229 » est  une autre application mobile créée pour Social  Watch Benin, une organisation de la société civile. Cette application sert au suivi des actions de développement des élus communaux et municipaux. Des projets collaboratifs et pédagogiques de fabrication d’ordinateurs Jerry, de cartographie numérique et suivi des déchets urbains à partir d’une application mobile et des objets connectés développés avec des jeunes de quartiers précaires de Cotonou ont été initiés par Blolab. Ainsi que  des programmes permanents d’éducation numérique au profit des enfants et des jeunes (Jerry, Scratch, 3D…). A cela s’ajoutent la dotation de certaines écoles défavorisées du Bénin en ordinateurs Jerry et  la formation des agriculteurs au numérique. Autant d’activités dont est fier l’initiateur de « L’au-delà » du fablab. Car elles permettent aussi  de détecter des talents, pour ne pas dire des génies qui porteront haut le flambeau de l’économie numérique du Bénin.

« Les enfants que nous recevons ici sont capables, après seulement une journée d’apprentissage, de faire des prouesses à travers la création de petites applications de lampes connectées.  Avec le logiciel scratch ils arrivent à faire des choses extraordinaires », explique Médard Agbayazon. Il est convaincu que « c’est à travers ce genre d’activités qu’on pourra détecter des As du numérique et les suivre afin de les aider à faire éclore leur talent ».

Pour ce passionné des nouvelles technologies, le numérique est le seul secteur au monde à ne pas connaître la crise économique. Par conséquent, « les gouvernants africains doivent s’y investir sérieusement pour le développement de nos pays et surtout pour notre identité. Nous devons poser des actes qui seront nos références comme Apple, Google sont aujourd’hui les  références des Américains. C’est ainsi que nous allons écrire notre propre histoire dans l’annale mondiale du numérique, c’est à cela que veut contribuer Blolab ».

Razzack SAIZONOU – Bénin

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here