« Boost avec Facebook, Afrique francophone » lancé à Abidjan

0
1189
Lancement de "Boost avec Facebook". De g. à d. : Loza Maleombho (Designer), Elie Kuame (Styliste), Nadia Aka (Designer), Zak Koné (Styliste), Balkissa Idé Siddo, Responsable politiques publiques Facebook pour l’Afrique francophone.

(CIO Mag) – Facebook a procédé, le jeudi 23 mai 2019 en Côte d’Ivoire, au lancement de l’initiative « Boost Avec Facebook », un programme qui vise à former aux outils du marketing digital, 10.000 PME dans six pays d’Afrique francophone : Côte d’Ivoire, Sénégal, Cameroun, République Démocratique du Congo, Bénin et Guinée Conakry.

La cérémonie de lancement de « Boost Avec Facebook » depuis Abidjan a réuni une centaine de participants, entrepreneurs, influenceurs et personnalités institutionnelles parmi lesquels M. Alexis Ahonzo, directeur de Cabinet du ministre de la Promotion de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes, M. Modibo Samaké, directeur de Cabinet adjoint du ministre de l’Economie numérique et de la Poste, Mme Aïda Ndiaye, responsable Facebook des politiques publiques en Afrique francophone, Mme Linda Vallée, directrice exécutive de la Fondation Jeunesse Numérique Côte d’Ivoire dite Smart-Up, et Mme Eva Sow Ebion, cofondatrice de Kinaya Ventures, plateforme d’innovation partenaire du programme « Boost Avec Facebook ».

Aider les entreprises locales à s’appuyer sur les ressources des plateformes Facebook, WhatsApp Business et Instagram pour découvrir de nouvelles opportunités commerciales et conquérir de nouveaux marchés. Voilà l’ambition de Facebook à travers le programme « Boost Avec Facebook ». Celui-ci comprend une journée de sessions intensives, adaptées aux comportements en ligne des utilisateurs locaux et sera piloté en Afrique francophone par Kinaya Ventures. Les sessions sont gratuites et ouvertes à tous.

De la droite vers la gauche, M. Alexis Ahonzo, directeur de Cabinet du ministre de la Promotion de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes, M. Modibo Samaké, directeur de Cabinet adjoint du ministre de l’Economie numérique et de la Poste, Mme Linda Vallée, directrice exécutive de la Fondation Jeunesse Numérique Côte d’Ivoire dite Smart-Up.

2000 PME boostées par Facebook

En Côte d’Ivoire, la formation est adressée non seulement à des formateurs, mais aussi à plus de 2.000 PME, et se déroulera sur 20 mois dans les villes du pays, notamment Abidjan et Bouaké.  De quoi satisfaire les pouvoirs publics qui inscrivent le programme « Boost Avec Facebook » dans le prolongement de la stratégie de développement de l’économie numérique. Laquelle stratégie permet aujourd’hui à 14 millions de personnes en Côte d’Ivoire d’être connectées à Internet en mobilité, et à 84% de PME d’utiliser Facebook pour promouvoir leur business.

« L’État n’a pas vocation à tout faire seul. Il s’est résolument engagé à instaurer un espace numérique qui conduit forcement à un marché libéralisé, et accorde une place de choix au secteur privé », a déclaré M. Modibo Samaké, avant de remercier Facebook pour sa « contribution appréciable au développement de l’économie numérique et à l’utilisation accrue des TIC pour le développement économique de nos populations, pour la création de richesses et d’emplois ».

M. Alexis Ahonzo, le directeur de Cabinet du ministre de la Promotion de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes, a également félicité les responsables de la plateforme Kinaya Ventures et Facebook pour l’opportunité offerte aux entrepreneurs d’Afrique francophone dans leur transformation digitale. « Nous ne pouvons ignorer les nombreuses entreprises commerciales et de prestations de services qui émergent grâce à Facebook. Une maitrise des outils digitaux de Facebook permettra sans doute de booster leur vente et maximiser leur profit », a-t-il affirmé.

Mme Aïda Ndiaye, responsable Facebook des politiques publiques en Afrique francophone.

Développer l’écosystème Tech et entrepreneurial

Pour sa part, Aïda Ndiaye, responsable Facebook des politiques publiques en Afrique francophone, a fait remarquer que les plateformes numériques occupent désormais une place fondamentale dans l’économie, et davantage encore sur le continent africain où le secteur informel représente jusqu’à 80% du PIB. « Avec Boost Avec Facebook, poursuivra-t-elle, nous voulons soutenir les entrepreneurs africains et les inviter à tirer avantage de ce tournant pour libérer leur potentiel de croissance et accélérer le développement du continent. »

Qui plus est, les PME, principales pourvoyeuses d’emplois, sont le moteur de l’économie africaine. Investir dans leur développement et s’engager auprès d’elles pour développer l’écosystème Tech et entrepreneurial en Afrique francophone est aussi un défi pour Kinaya Ventures. C’est du moins ce qu’a déclaré Eva Sow Ebion, cofondatrice de cette plateforme déjà partenaire de la Fondation Jeunesse Numérique Côte d’Ivoire pour l’accélération des startups ivoiriennes.

Pour rappel, la Fondation Jeunesse Numérique a pour missions la sensibilisation à l’entrepreneuriat numérique, la détection, l’accompagnement de porteurs de projets innovants et l’amélioration de l’écosystème d’accompagnement des startups technologiques en Côte d’Ivoire. « Depuis sa création, la Fondation a organisé trois appels à projets innovants dont le 3ème est en cours (www.fjn.ci). Les deux premiers ont suscité environ 1400 candidatures ; 260 projets innovants ont été incubés et une cinquantaine de startups accélérées par la suite.

La promotion 2018 de startups de la Fondation est accélérée par Kinaya ventures et PwC », a précisé Mme Linda Vallée. Non sans souligner la progression enregistrée par 15 entrepreneurs ivoiriens dans leur domaine d’activités grâce à leur participation au programme « Boost your Buisness ». Ce qui dénote de l’importance du programme « Boost Avec Facebook » et de l’impact qu’il pourrait avoir sur les PME en Afrique francophone.

Anselme AKEKO, Abidjan

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here