Burkina Faso : vers la numérisation du Conseil des ministres

La plateforme de gestion électronique du conseil des ministres dénommée e-CM  a été annoncée mardi 26 janvier 2021 par  le ministère  de l’économie numérique des postes et de la transformation digitale après une séance de travail incluant le secrétariat général du gouvernement.

(CIO Mag) – « C’est une grande avancée pour l’ensemble du pays », a déclaré Wenceslas Sanou, le Secrétaire général du Gouvernement et du Conseil des Ministres (SGG-CM).

La conception et la réalisation de ce dispositif sont pilotées par l’Agence nationale de promotion des TIC (ANPTIC). Il s’agit d’une reproduction numérique du cycle complet d’une session du conseil des ministres.

« Allant de sa préparation à la publication de son compte-rendu en passant par la tenue de ladite session », a précisé le ministère chargé du numérique.

CP: Ministère de l’économie numérique

Il rapporte également qu’elle a précédemment été examinée par ses potentiels utilisateurs parmi lesquels les directeurs de cabinets des différents ministères. Elle sera prochainement présentée lors d’un séminaire gouvernemental pour « la prise en compte des orientations des plus hautes autorités avant son déploiement ».

Pour rappel, le Burkina Faso a mis en place le projet e-Burkina, un « levier pour une administration en ligne, plus efficace et transparente ».

Son objectif est de contribuer à l’édification d’une administration publique et privée performante grâce à l’apport des TIC. Cela, à travers la fourniture d’informations et de services électroniques et la promotion de l’entrepreneuriat dans l’économie numérique.

Prévu pour une période d’exécution allant de 2017 à 2022, il envisage techniquement de soutenir la mise en place d’un environnement favorable au développement et à l’exploitation des services de l’e-Gouvernement. Mais aussi l’appui au développement de projets e-Gouvernement et le soutient de l’innovation, la création, et la pérennisation des entreprises et des emplois dans le domaine des TIC.

Aurore Bonny

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here