Cameroun : des travaux de génie civil à l’origine des incidents sur la fibre optique

0
491
Photo d'illustration

(CIO Mag) – « Obtenir une personne au bout du fil depuis quelques semaines par endroit n’est facile au Cameroun. (…) Puis quand ça sonne, tu entends à peine les paroles de ton correspondant. » Ces propos ont été recueillis auprès d’abonné de la téléphonie mobile, le 13 décembre 2018. Il est loin d’être le seul à connaître ces difficultés liées à la qualité de la communication au Cameroun. « Le réseau n’est pas très fluide », souligne pour sa part Achille Toby. Il dit vivre ceci depuis quelques jours.

Des perturbations des télécommunications sont en effet signalées sur le réseau au Cameroun depuis quelques semaines. Ceci est provoqué par les travaux de génie civil sur le réseau routier  qui ont endommagé la fibre optique. Le directeur  général de l’agence de régulation du secteur est dans tous ses états.

« De nos échanges avec les opérateurs, il ressort que la dégradation des communications est liée aux travaux de génie civil qui causent des incidents sur la fibre optique, à partir de laquelle les opérateurs sont interconnectés », explique Phlémon Zo’o Zame, le directeur général de l’Agence de régulation des télécommunications (ART), au site d’information Investir au Cameroun.

Selon Cameroon Tribune, le DG de l’ART recommande fortement le renforcement des équipes de maintenance de la fibre optique par l’opérateur en charge de sa gestion, mais envisage davantage de prescrire, sur le long terme, le déploiement de la fibre optique en aérien, en vue de la protéger de l’action humaine.

D’après le confrère, l’ART enregistrait dans tout le Cameroun «  en moyenne une trentaine de coupure de la fibre optique par mois ».

Jean-Claude NOUBISSIE, Cameroun

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here