Cameroun : l’assurance se digitalise

  • 28 mai 2017
  • 0
  • 103 Vues

(CIO-Mag) – Le secteur des assurances subit une mutation au Cameroun avec l’essor du numérique et du digital. Certaines compagnies en profitent pour dématérialiser leurs services. Elles ont ainsi rendu accessibles leurs contrats par des terminaux comme les Smartphones, de même que le règlement des indemnités.

Ces compagnies d’assurance sont donc dans le ‘’e-assurance’’. Une innovation qui pourrait booster le taux de couverture d’assurance estimé pour l’heure à moins de 2% au Cameroun. Amenés à remplir leurs formulaires de contrat via Internet,  ou à toucher leurs indemnités via mobile money, les assurés camerounais gagnent en temps. Les assureurs eux, fiabilisent davantage leurs services.

« Il est de plus en plus difficile pour les assurés de suspendre leurs activités professionnelles pour se rendre dans les guichets de l’assureur », note Maxwell Ndecham, l’Administrateur Directeur général de Zénith Insurance. Sa compagnie est l’une des premières à se positionner sur ce marché du ‘’e-assurance’’

L’idée des compagnies ayant fait le pari du digital, c’est aussi d’atteindre plus de clients. Et pour cause, de plus en plus de camerounais ont accès à Internet et utilisent des terminaux par lesquels les assureurs pourraient plus aisément les atteindre. En 2016, il était dénombré environ 5,1 millions d’utilisateurs d’internet au Cameroun. Cette couverture plus large des assurés pourrait atteindre aussi la diaspora camerounaise, soutiennent les compagnies engagées dans cette transformation numérique de leurs activités.

Jean-Claude NOUBISSIE, Cameroun

Professionnels des TIC camerounais, prenez part à l’émergence du numérique au Cameroun en participant à l’IT Forum Cameroun 2017 le 22 juin à l’Hôtel Mont Fébé. Cliquez sur l’image et inscrivez-vous !
Professionnels des TIC camerounais, prenez part à l’émergence du numérique au Cameroun en participant à l’IT Forum Cameroun 2017 le 22 juin à l’Hôtel Mont Fébé. Cliquez sur l’image et inscrivez-vous !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *