Cameroun : le projet « Seeds for The Future 2018 » de Huawei détecte des génies des TIC à l’université de Maroua

0
590
Les 10 jeunes Camerounais formés en Chine par Huawei, en 2017.

(CIO Mag) – Huawei, fournisseur des solutions des technologies de l’information et de la communication (TIC), continue de détecter les génies sur toute l’étendue du territoire camerounais. Après les étudiants des autres universités, qui ont entamé les épreuves depuis le 25 juin 2018 à l’Ecole nationale supérieure des postes et des technologies de l’information et de la communication (Sup’ptic) à Yaoundé, c’est au tour des candidats sélectionnés de la partie septentrionale d’affronter les épreuves écrites et orales.

Ces candidats sur la liste des 50 retenus par le ministère de l’Enseignement supérieur composeront sur les matières portant sur l’internet des objets, le Big data, le réseau 5G et le Cloud computer.

Une première vague des 20 candidats retenus à la phase écrite du centre de Yaoundé ont passé un entretien. Toutefois, dans l’attente de la proclamation des résultats, les lauréats dénichés dans la zone septentrionale compléteront la liste des 10 génies en TIC recherchés par Huawei. Les 10 étudiants qualifiés au terme de la compétition auront l’occasion d’effectuer le déplacement pour un stage de deux semaines en Chine.

Le secteur des TIC est actuellement l’un des grands pourvoyeurs d’emplois au Cameroun, et l’un des piliers du développement économique indispensable pour l’émergence de 2035.

Huawei veut contribuer aux capacités informatiques des étudiants camerounais. A travers la « semence du future », l’entreprise chinoise invite chaque année des dizaines d’étudiants camerounais spécialisées dans le domaine des TIC à suivre une formation et à faire leur stage de perfectionnement en Chine en leur offrant des opportunités de toucher à la dernière technologie du secteur des TIC. Mais aussi d’assister à des pratiques innovantes avec des ingénieurs de Huawei dans les campus de Pékin et Shenzhen, et de cultiver un esprit de coopération internationale.

Il sied de signaler que le programme « Seeds For The Future » est à sa troisième édition au Cameroun. Il est déjà mis en place dans 100 pays de la planète. A ce jour, Huawei a collaboré avec au moins 300 universités, et le programme a profité à de nombreux d’étudiants.

Jean-Claude NOUBISSIE – Cameroun

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here