Cameroun : « l’Open innovation », des pistes pour améliorer la stratégie de l’économie numérique

0
985
Photo d'illustration.

(CIO Mag) – Le Forum sur l’économie numérique s’est tenu dans la cité balnéaire de Kribi le 3 août dernier sous la présidence de Mme Minette Libom Li Likeng, ministre des postes et télécommunications. « Le développement de l’économie numérique est au centre des préoccupations du gouvernement », a déclaré le ministre à l’ouverture du premier forum sur l’innovation et les technologies émergentes.

En présence de plusieurs invités dont le représentant régional pour l’Afrique centrale et Madagascar de l’Union internationale des télécommunications, le représentant-résidant de l’IAI au Cameroun et des experts de Microsoft, le ministre des postes et télécommunications a souligné l’importance des technologies numériques et appelle par ailleurs, les chefs d’entreprises à soutenir les projets innovants.

Pendant quatre jours, Kribi a été la capitale de l’innovation et des technologies. L’événement était organisé par la technopole Ocean Innovation Center (OIC) fondé par Jacques Bonjawo. Les jeunes de ce centre et ceux venus d’ailleurs ont bénéficié de l’expertise des génies du numérique lors des conférences-débats et autres ateliers d’échanges dont l’exposition dédiée aux startups. L’un des temps forts de la manifestation ayant été la startup innovation challenge : un concours national destiné à encourager et à récompenser les jeunes porteurs de projets originaux et innovants dans les technologies émergentes.

Pour le promoteur du forum, il était question de provoquer une dynamique nationale autour du numérique. Et surtout, initier des partenariats avec les différents acteurs du digital. Le rendez-vous de Kribi, placé sous le thème : « L’innovation technologique au service de la société », a aussi permis de montrer comment le digital touche l’ensemble de la population et transforme tous les secteurs depuis quelques temps. Quant à la « journée de la fille digitale », elle a créé un environnement national encourageant les jeunes filles à envisager une carrière dans un secteur en pleine expansion.

« Je réalise que les jeunes ont saisi le message du chef de l’Etat. Ceux qui se sont inscrits à Ocean Innovation Center montrent qu’ils ont du génie. Je découvre plusieurs projets que nous allons soutenir dès qu’ils seront mûris. J’appelle toute la communauté : secteur privé, secteur public à donner à ces jeunes chercheurs, l’écosystème approprié. Nous devons trouver des financements pour ces projets. Je demande par ailleurs aux entreprises d’utiliser les innovations de ces jeunes. La révolution numérique est un travail en commun », a déclaré Mme le ministre des postes et télécommunications.

En se séparant, les universitaires, les chercheurs et les autres acteurs exerçant dans l’ « Open innovation » ont proposé des pistes de solutions pour améliorer la stratégie de l’économie numérique au Cameroun.

Jean-Claude NOUBISSIE, Cameroun

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here