Cameroun / Téléphonie mobile : 19 millions d’abonnés en 2018

0
867

(CIO Mag) – Dans un rapport publié le 27 mars intitulé « Le Jumia mobile report 2019 », le taux de pénétration du téléphone mobile est passé de 90% en 2017 à 76% en 2018. Pour l’année 2018, le nombre d’abonnés à la téléphonie mobile a connu une baisse au cours de ces derniers mois, suite à la campagne d’identification qui a amené les opérateurs à désactiver des abonnés qui ne se seraient pas conformés aux dispositions réglementaires en vigueur. « Le Jumia mobile report 2019 » indique une baisse de 13 points suite à la désactivation de plus de 700 000 puces dans le cadre de la campagne d’identification initiée par le gouvernement. Au total,  6 millions sont utilisateurs d’internet dont le taux de pénétration est de 25%  tandis que 3,6 millions sont utilisateurs de réseaux sociaux, ce qui représente un taux de pénétration de 14%.

10 000 emplois en 2018

Dans un rapport publie en 2017, la Banque mondiale et le Fonds monétaire international (FMI) montrent que l’économie du mobile a contribué à 553 milliards de FCFA au Produit intérieur brut (PIB) du Cameroun, soit 3,5% du PIB total du pays avec une croissance de près de 2% en 2018. D’après des projections, l’économie numérique devrait générer plus de 700 milliards de FCFA, environ 6% du PIB d’ici 2022, alors que ce secteur, qui emploie de manière directe et indirecte 50 000 personnes, a soutenu près de 10 000 emplois en 2018. Rappelons que ces statistiques concernent les quatre opérateurs de téléphonie mobile en activité dans le pays, à savoir, la filiale de la multinationale sud-africaine MTN, la filiale du groupe français Orange, l’entité de la firme vietnamienne Viettel à travers sa marque locale Nexttel, et l’entreprise publique des télécommunications CAMTEL.

Youceef Maallemi

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here