Digital African Tour 2019 : « 10.000 Codeurs » sensibilise la jeunesse béninoise et togolaise aux métiers du numérique

0
881
De g. à d. Douglas Mbiandou, président de 10.000 Codeurs, Elisabeth Moreno, vice-présidente & directrice générale de HP Afrique, Michel Galley, conseiller au ministère des Postes, de l'Economie numérique et des Innovations technologiques, représentant la ministre Cina Lawson, Eric Adja, directeur du Bureau régional de l’Afrique de l’Ouest de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) à la rencontre 10.000 Codeurs Togo, le 1er avril 2019 à l'Université de Lomé.

Sous la houlette de Mohamadou Diallo, directeur général du magazine panafricain CIO Mag, l’initiative 10.000 Codeurs, présidée par Douglas Mbiandou et son associé Redouane El Haloui, s’est saisie de la tribune offerte par le Digital African Tour 2019, pour faire découvrir les métiers du numérique et les opportunités d’autonomisation à la jeunesse béninoise et togolaise.  

(CIO Mag) – Première étape de ce road show continental, l’hôtel Golden Tulip de Cotonou, le mardi 26 mars 2019, en marge de la 5ème édition du Digital African Tour – Bénin. Face aux professionnels et institutionnels de l’IT, dont M. Serge Adjovi, directeur général de l’Agence pour le Développement du Numérique au Bénin, Douglas Mbiandou et Redouane El Haloui ont détaillé le projet 10.000 Codeurs : « Un réseau d’experts bienveillants au service de la jeunesse et plus précisément au service de l’insertion professionnelle. » L’occasion était bonne pour lancer un appel aux spécialistes de la filière ICT : « Rejoignez-nous pour développer ensemble des talents. » Ce dont l’Afrique a nécessairement besoin pour devenir, selon Douglas, « le poumon de l’industrie numérique ».

Difficile de lui donner tort, car le continent est jeune de par sa population. Mais celle-ci est éprouvée par le chômage, alors que la demande dans les métiers du numérique est abondante. En cause ? L’inadéquation entre les formations et les besoins du marché.

Un constat soutenu par le directeur général de CIO Mag, qui appuie l’initiative 10.000 Codeurs afin de renforcer les compétences des jeunes et favoriser leur insertion professionnelle. « Je crois en ce projet et j’invite les autorités béninoises à la soutenir », a déclaré M. Diallo.

Engagement

L’Auditorium de l’Université de Lomé pris d’assaut par les étudiants à l’occasion des « Rencontres 10.000 Codeurs Togo ». Au premier rang, de la droite vers la gauche, Redouane El Haloui, vice-président de 10.000 Codeurs et Mohamadou Diallo, directeur général de CIO Mag.

Suite au lancement réussi de cette campagne au Bénin, Douglas Mbiandou et Redouane El Haloui ont continué la sensibilisation le lundi 1er avril à l’Université de Lomé. La rencontre qui s’est tenue à l’Auditorium était placée sous le parrainage de Mme Cina Lawson, ministre des Postes, de l’Economie numérique et des innovations technologiques, représentée par son conseiller, Michel Galley. Parmi les officiels : Eric Adja, directeur du Bureau régional de l’Afrique de l’Ouest de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), Elisabeth Moreno, vice-présidente & directrice générale de HP Afrique, et Mohamadou Diallo, directeur général de CIO Mag.

La présence de M. Eric Adja à cette rencontre avec les étudiants témoigne du soutien que l’OIF souhaite apporter à l’opération 10.000 Codeurs. Elle est surtout à inscrire dans le cadre des actions liées à la stratégie numérique de l’OIF, adoptée en 2012 au sommet de Kinshasa. « Nous sommes ici parce que vous êtes l’avenir du monde tel qu’envisagé par 10.000 Codeurs », a déclaré M. Adja, avant de féliciter les autorités togolaises pour leur adhésion à cet atelier de sensibilisation sur les métiers du digital.

« Il nous a semblé pertinent d’initier cette rencontre avec la jeunesse togolaise afin de lui permettre de s’imprégner des enjeux et des défis mais aussi des opportunités qui s’ouvrent à elles dans les métiers du numérique », a expliqué la ministre Cina Lawson dans un message porté par Michel Galley.

A travers l’axe 1 de son Plan national de développement (PND) 2018-2022, le Togo veut devenir un hub logistique d’excellence et un centre d’affaires de premier ordre dans la sous-région. Pour atteindre cet objectif, il faut mobiliser toutes les ressources et leur permettre d’acquérir des compétences dans les métiers digitaux afin de permettre à l’économie nationale d’être performante et compétitive. « De ce point de vue, a poursuivi la ministre, les infrastructures critiques ainsi que les nombreuses initiatives mises en œuvre par le gouvernement ne pourront avoir du sens que si notre pays relève le défi de former les compétences nécessaires pour l’exploitation et la gestion de celles-ci. »

Détermination

Compétence, talent, mais pas que. Il faut que les jeunes soient également déterminés pour pouvoir saisir les opportunités. « Parfois, elles seront belles. Parfois, elles seront laides. Mais la meilleure manière de saisir les opportunités, ce sera de vous lever, d’avoir du courage, de la détermination, de ne pas penser à ce que les gens pensent de vous. Le courage de la vie, c’est de penser à ce que vous voulez faire de votre vie ; le courage de la vie, c’est oser », a déclaré Elisabeth Moreno, Vice-présidente et directeur général de HP Afrique.

Née au Cap-Vert, de parents qui ne savent ni lire ni écrire, Elisabeth Moreno a grandi en France où elle était pratiquement destinée à servir les autres. La probabilité pour qu’elle devienne présidente de l’une des plus grandes entreprises technologiques du monde était toute mince. Mais voilà, elle y est parvenue, et aujourd’hui, son parcours a force d’évangile.

« Vous êtes jeunes, vous avez la chance d’étudier. L’énergie que vous avez aujourd’hui, vous ne l’aurez plus dans dix ans, dans 20 ans, parce que vous serez noyés dans des problèmes d’adultes. Aujourd’hui, la vie vous est ouverte. Ce que je voudrais vous dire à travers cette intervention, c’est que rien, absolument rien ne vous est interdit ; votre vie vous appartient et vous avez le droit d’en faire selon vos rêves », a poursuivi Mme Moreno devant des étudiants attentifs.

Les origines ? La couleur de la peau ? Rien de tout cela ne doit être pris comme un handicap. « Ce qui compte, assure la directrice générale de HP Afrique, c’est l’énergie que vous allez mettre pour construire la vie que vous avez envie de construire. »

Certification

En la matière, l’initiative 10.000 Codeurs se positionne comme un constructeur de rêve. Mieux, un vecteur d’employabilité. Douglas Mbiandou : « Nous sommes là pour augmenter la confiance que vous avez en vous et votre capacité à vous réaliser. Nous voulons que les jeunes et les femmes du continent puissent saisir l’opportunité du numérique. »

Pour y parvenir, les promoteurs de 10.000 Codeurs veulent collaborer avec les gouvernements. C’est le cas par exemple avec le Maroc où ils sont mandatés par le Royaume pour certifier les centres de formation professionnelle en informatique.

« Notre mission, c’est de réduire le fossé entre les profils qui sortent (des écoles) et la demande du marché », a expliqué Douglas Mbiandou.

Pour lui, le projet 10.000 Codeurs est un intermédiaire agile face aux métiers qui changent. Les écoles ne s’adaptent pas rapidement aux évolutions technologiques telles que l’Internet des Objets et l’intelligence artificielle où les spécialistes manquent. Tout comme dans les métiers de développeur d’application, de test ou de design, qui sont pourtant des professions qui paient.

Aussi l’opération 10.000 Codeurs se met-elle à la disposition du Togo pour former les jeunes dans les spécialités que les entreprises recherchent.

De g. à d. Elisabeth MORENO, Vice President & General Manager HP Inc Africa, Moussa LO, Coordonnateur de l’Université Virtuelle du Sénégal, Saloua KARKRI-BELKEZIZ, Présidente de GFI Afrique, Douglas MBIANDOU, Président de 10000 Codeurs, Tony ATTIOGBE, Responsable du Système d’Information de Lénawo, à l’édition 2019 Digital African Tour – Togo.

Un message que Douglas Mbiandou a réitéré lors de l’édition 2019 du Digital African Tour – Togo qui s’est tenue le mardi 2 avril à l’hôtel Sarakawa de Lomé sous le thème « L’humain au cœur de la transformation digitale ».

Anselme AKEKO

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here