Cameroun : un laboratoire d’innovations pour renforcer les capacités des startuppers

0
315

(CIO MAG) – Pour faire face aux enjeux économiques de l’heure, il a été mis en place la semaine dernière à Yaoundé un laboratoire d’innovations pour renforcer les capacités des startups. Ceci résulte de la 5eme édition des journées TIC&Numérique organisées par la Coalition digitale. 

Au bout de cinq jours d’activités dans les établissements de formation du domaine du numérique, d’ateliers, conférences et plaidoyers, plusieurs enseignements ont été tirés. Afrolab, le laboratoire d’innovations qui a été mis sur pied dans la foulée, a permis de parcourir les enjeux du numérique sur les modèles économiques actuels. Car à ce jour, de nombreux modèles économiques à travers le monde sont influencés par certaines innovations technologiques. Ainsi, le renforcement des capacités de l’ensemble des promoteurs de startups a été nécessaire pour asseoir leur tissu relationnel et social en vue de nouer des partenariats durables. 

De l’avis de David Ekwambi, Marketing Officer chez Société générale, « il est nécessaire d’apporter des réponses adaptées aux besoins de sophistication des clients grâce à l’expertise acquise sur les marchés matures ». Pour lui, le digital permet d’expérimenter de nouvelles approches économiques tout en créant de nouveaux modèles d’affaires.

De nouveaux modèles économiques

Le partage facilité par la mise en relation, le passage à l’échelle et le fonctionnement en temps réel sont autant d’éléments disruptifs dont dépendent de nouveaux modèles économiques. Le digital rappelle combien le partage d’informations, du fait des avancées technologiques dans l’économie numérique, influence les secteurs de la banque, des finances, des transports, de l’éducation et bien d’autres. 

Le digital est devenu à ce titre un créateur de marchés. La probabilité que l’offreur trouve un bon client ou vice-versa est désormais beaucoup plus forte. Bien plus, pour une même transaction, on aura plusieurs offreurs et autant de demandeurs. Les écosystèmes créés sur la base de toutes ces avancées technologiques font naître de nouveaux modèles économiques. A commencer par celui de la place de marché ou « Market Place ». Ou encore, le modèle de Freemium (offre gratuite égale à l’offre payante). 

Ici, le but est d’attirer un client par une offre gratuite d’un service qui le conduira vers le  payant, voire la version premium, c’est-à-dire de haute qualité. Le modèle du commerce traditionnel digitalisé induit pour sa part une liberté abolissant la contrainte physique du choix de certains articles dans différents magasins du Cameroun. De tous les modèles économiques provenant des TIC, celui des marchés triangulaires est le plus innovant. Ici, on offre une prestation gratuite à certains utilisateurs pour vendre une différente prestation à d’autres.

Jean-Claude NOUBISSIE, Cameroun

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here