Google fait appel de l’amende de 4,3 milliards prononcée par l’Union européenne

(CIO MAG) – Google ne compte pas passer à la caisse suite à l’amende record de 4 milliards 300 millions d’euros décidée par l’Union européenne à propos de son système d’exploitation Android. Le géant américain puni pour abus de position dominante a introduit un recours. “Nous avons fait appel contre la décision de la Commission européenne sur Android devant le tribunal de l’Union européenne”, a déclaré le porte-parole de Google Al Verney sur le site Internet de Europe 1.

La mesure prise par les 28 avait notamment mis en colère le président américain. Le groupe américain a été sommé de “mettre fin à ses pratiques illégales dans les 90 jours, sous peine de se voir infliger des astreintes allant jusqu’à 5 % du chiffre d’affaires journalier moyen mondial d’Alphabet”. Donald Trump avait estimé que l’UE est en train de “tirer profit” de son pays, en sous-entendant des représailles, sans plus de détails.

Elimane

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *