Cameroun : vers le lancement effectif de « Blue », le réseau mobile de Camtel

Après une sortie retardée par des « irrégularités »,  l’opérateur national Cameroon Telecommunications (Camtel) a annoncé le lancement de sa marque de réseau mobile Blue « dans quelques semaines ».

(Cio mag) – « Dans quelques semaines, la marque Blue que vous attendez tous sera officiellement lancée partout, appuyée sur son partenaire stratégique Camtel. A titre de tests, nous avons diffusé nos offres en début d’année, et vos retours et utilisations nous ont grandis », a indiqué Camtel dans son annonce, lundi 31 mai. L’opérateur a également expliqué avoir « réglé les soucis techniques qui ont gêné » les premiers clients  en « les empêchant de profiter pleinement de l’illimité en accès sur leurs applis préférées ».

Selon lui, il s’agira de la marque la plus digitale, smart et simple de toute l’industrie de la téléphonie mobile, avec les forfaits tout-en-un les plus économiques et innovants du marché. Le groupe est même convaincu de lancer à travers cette marque, « la première » et « l’unique Sim » employée par la clientèle qui ne vit plus « l’amour des premiers jours avec les autres ».

L’annonce de ce lancement n’est pas une première, mais le rendez-vous indiqué « dans quelques semaines », si. Surtout lorsqu’on sait que les précédentes dates de lancement ont été retardées par des interdictions.

Des irrégularités à corriger

Le lancement n’a pas été effectué le  21 décembre 2020 faute de business plan, selon Minette Libom Li Likeng, la ministre des postes et des télécommunications (MINPOSTEL). Elle avait recalé l’action. Echec similaire le 13 janvier 2021 « en raison des insuffisances règlementaires notoires à la mise en œuvre du réseau mobile », selon Libom Li Likeng.

Lire » Cameroun : pourquoi l’Exécutif retarde la sortie de « Blue »

Elle avait déclaré que ces insuffisances ne permettent pas à Camtel d’assurer une entrée réussie de l’opérateur historique dans le segment de la téléphonie mobile. Elles ne lui permettent pas non plus de « rassurer les acteurs du secteur sur la neutralité, la transparence, la non-discrimination » et son « objectivité à gérer les segments de monopole de fait (fixe, transport) ».

Réagissant à cette interdiction de démarrage, Judith Yah Sunday Achidi, la dirigeante de Camtel avait estimé avoir réalisé toutes les actions relatives à la viabilité des démarches entreprises pour le lancement de la marque. Elle avait accusé une campagne médiatique et des « informations à caractère malveillant » contre l’opérateur.

Lire » Lancement raté de Blue : la directrice générale de Camtel fait des révélations

« Il serait naïf d’ignorer les obstacles que pourraient dresser ceux qui considèrent, à tort ou à raison, le mobile de Camtel comme une menace pour leurs activités ou leurs privilèges, et par ricochet, chercheraient absolument à freiner, voire empêcher son déploiement », avait déclaré Sunday Achidi.

Aurore Bonny

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here